Dépôt numérique
RECHERCHER

Reconstitutions paléoclimatiques à partir de la technique d'analyse d'images sur les sédiments varvés de Cape Bounty, île Melville, Canada.

Lapointe, François (2012). Reconstitutions paléoclimatiques à partir de la technique d'analyse d'images sur les sédiments varvés de Cape Bounty, île Melville, Canada. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 134 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (62MB) | Prévisualisation

Résumé

Les données satellitaires de haute-résolution provenant du nord canadien mettent en évidence une grande réduction de la glace de mer et des surfaces enneigées depuis les 30 dernières années. Néanmoins, les variations du climat ne sont généralement pas synchrones pour les différentes régions du monde, y compris l’Arctique. Comprendre les variabilités climatiques du passé est nécessaire pour mettre en perspective le réchauffement climatique récent. Dans les régions au nord de 70° de latitude, le manque de données paléoclimatiques est flagrant. De plus, les quelques données paléoenvironnementales existantes sont localisées à l’est de l’archipel de l’Arctique canadien, l’ouest étant peu étudié. Pour palier à ce manque, ce projet propose d’analyser une carotte de sédiment varvé dans l’ouest du Haut-Arctique canadien, plus précisément à Cape Bounty, Île de Melville. La majorité des analyses sur les sédiments varvés porte uniquement sur l’épaisseur des varves. À l’aide d’un logiciel d’analyse d’images, en plus des données de l’épaisseur des varves, nous avons acquis des données granulométriques à partir d’images acquises au microscope électronique à balayage pour les 2845 dernières années. Les résultats montrent qu’il n’y a pas de lien significatif entre les données granulométriques et l’épaisseur des varves. Des lamines de faible épaisseur peuvent en effet être constituées de matériel très grossier généré par des événements de haute-énergie. Ce travail a permis de caractériser les principaux facies (coulées de débris et turbidites) à partir des indices granulométriques et de l’épaisseur des varves extraits par analyse d’images. Enfin, la comparaison entre les données d’événements de pluie à Rea Point, une station météorologique, et d’une granulométrie grossière à Cape Bounty présente une corrélation significative (r=0,85). Cette relation permet ainsi de reconstruire les événements de pluie majeure dans le temps à partir des propriétés granulométriques du sédiment. Les varves de Cape Bounty enregistrent une augmentation sans précédent des événements de haute-énergie au cours du 20e siècle, ce qui n’est pas observable en se basant uniquement sur l’épaisseur des varves. Ce récent changement à Cape Bounty est compatible avec la plus récente compilation des proxies climatiques de l’Arctique (Kaufman et al., 2009) et suggère que l’ouest du Haut-Arctique a également connu des températures plus chaudes au cours de la dernière décennie qu’au cours des dernières 2845 années.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Francus, Pierre
Mots-clés libres: sédiments varvés; paléoclimat; logiciel d’analyse d’images; granulométrie
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 06 févr. 2014 21:06
Dernière modification: 23 nov. 2015 19:58
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1751

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice