Dépôt numérique
RECHERCHER

Éléments traces dans le biomoniteur hexagenia limbata provenant de lacs de la région de Rouyn-Noranda, Québec.

Lacharité, Julien (2011). Éléments traces dans le biomoniteur hexagenia limbata provenant de lacs de la région de Rouyn-Noranda, Québec. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 108 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Les métaux traces sont des éléments métalliques présents naturellement dans les écosystèmes aquatiques mais l'extraction et le raffinage à grande échelle de ces ressources par les compagnies minières ont contribué à modifier grandement les concentrations retrouvées dans les régions où cette industrie est importante (Nriagu et Pacyna, 1988). Cette étude vise à déterminer si l'éphémère fouisseuse Hexagenia limbata est un biomoniteur efficace pour évaluer le niveau de contamination des éléments traces dans les lacs de la région de Rouyn-Noranda, Québec. Ce biomoniteur sera utilisé pour déterminer la variabilité spatiale et temporelle des éléments traces biodisponibles dans ces lacs. Nous avons sélectionné 11 lacs à différentes distances de la raffinerie Horne, située à Rouyn-Noranda, dans lesquels nous avons récolté des échantillons de sédiments, d'eau et de larves de Hexagenia limbata. Pour aucun des métaux étudiés (Cd, Co, Cu, Mn et Zn) nous n'obtenons une relation significative entre les concentrations de l'ion libre dans l'eau sus-jacente et celles des branchies ou des larves entières. En fait, seul l'arsenic à des relations significatives avec l'eau ou les sédiments et la larve de H. limbata. Les larves de Hexagenia effectuant un tri des particules sédimentaires selon la taille et la qualité alimentaire, à l'aide de soies sur leurs pattes, avant de les ingérer, les sédiments qui sont donc consommés et présents dans le tractus digestif ne sont donc pas en tout point semblable à ceux que l'on retrouve dans le milieu dans lequel ces dernières sont prélevées. La relation forte (r² = 0.92) entre les rapports [Élément] max / [Élément] min chez les larves entières et ceux des sédiments du milieu suggère que les concentrations des éléments traces chez les larves sont corrélées avec celles dans leur milieu et que les sédiments sont une source importante de ces éléments pour les larves. En comparant nos données avec celles obtenues il y a 20 ans (1987 à 1992), nous constatons que les concentrations de plusieurs métaux (Cd, Cu et Zn) ont diminué dans les larves de H. limbata et dans l'eau, et ce, pour la plupart des lacs que nous avons étudiés. Ces déclins suggèrent qu'il y a eu amélioration des conditions environnementales près de Rouyn-Noranda suite aux réductions des émissions atmosphériques de la fonderie Horne dans les années 80.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Hare, Landis
Mots-clés libres: éléments traces; biomoniteur; éphémère fouisseuse; hexagenia limbata; variations spatiales; variations temporellescontamination; lacs; Rouyn-Noranda
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 06 févr. 2014 20:37
Dernière modification: 20 nov. 2015 20:51
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1744

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice