Dépôt numérique
RECHERCHER

Outil d'aide à la décision dans les transferts de technologies satellitaires. Étude de cas: suivi du couvert nival pour la gestion des réservoirs hydroélectriques.

Martin, Daniel (1998). Outil d'aide à la décision dans les transferts de technologies satellitaires. Étude de cas: suivi du couvert nival pour la gestion des réservoirs hydroélectriques. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en sciences de l'eau, 141 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (36MB) | Prévisualisation

Résumé

L'objectif principal de cette thèse consiste à élaborer un outil d'aide à la décision pour les gestionnaires publics dans les processus de transfert et de diffusion des technologies satellitaires. Nous avons choisi, comme cas d'application, le suivi du couvert de neige, dans le bassin de la rivière La Grande, pour améliorer la gestion des réservoirs destinés à la production destinés à la production hydroélectrique. Ce bassin, d'une superficie de 176,000 km² (51° 30' - 55° 00' N; 67° 00' E - 78° 20' 0), est situé sur le territoire de la Baie James. Nous avons tout d' abord, à l'aide de modèles puisés dans la littérature, explicité les relations entre les facteurs qui influencent les processus de transfert et de diffusion d'une technologie (que nous appellerons freins et stimulants) et les parties prenantes impliquées dans ces processus (offreurs et demandeurs de technologie). Les freins et stimulants conditionnent le succès ou l'échec de la transaction entre les offreurs et les demandeurs de technologie. Dans notre analyse, l'évaluation des freins et stimulants pertinents au cas d'application a été effectuée aux niveaux technique et financier, en tenant compte des éléments suivants: 1) des besoins exprimés sur les marchés, 2) de l'intégration ou de la capacité de substitution aux techniques déjà en utilisation et 3) de l'intérêt des gouvernements à supporter la diffusion vers les applications du domaine public ou privé. Pour effectuer cette évaluation, nous avons élaboré un protocole expérimental faisant appel à trois méthodologies qui ont fait leur preuve dans les sciences de la gestion. Une enquête (de type DELPHI) nous a permis de cerner les attentes des utilisateurs potentiels de technologies satellitaires en vue du suivi du couvert nival, de faire ressortir certains freins et stimulants intervenant dans les processus de transfert et de diffusion et de fournir des paramètres essentiels à l'analyse multicritère des capteurs. Cette analyse multicritère, qui constitue la seconde partie de notre protocole expérimental, nous a donné l'opportunité de cibler les capteurs satellitaires les mieux adaptés aux [ms poursuivies et, en particulier, de faire ressortir les possibilités du satellite canadien RADARSAT 1. Trois modes d'acquisition de l'image de RADARSAT se sont démarqués dans cette analyse multicritère : il s'agit de ScanSAR 500 km, de Wide 150 km et de Standard 100 km Une analyse financière, de type bénéfices - coûts, a permis d'évaluer différentes combinaisons de modes d'acquisition de l'image de RADARSAT 1 et d'outils de terrain sur une base monétaire. Le mode ScanSAR 500 km est celui qui présente le plus grand intérêt au niveau de la rentabilité puisque, compte tenu des hypothèses fixées, celle-ci est acquise avec une réduction de 3 % de l'écart-type sur la prévision des apports dus à la fonte des neiges. De plus, cette analyse financière fait ressortir l'importance des programmes gouvernementaux pour financer une partie de la Recherche et du Développement des nouvelles technologies satellitaires. Ce diagnostic permet de prédire le potentiel de transfert et de diffusion des technologies satellitaires en raison de la présence, au sein du cas d'application, d'éléments qui permettent d'accroître l'effet des stimulants et de diminuer celui des freins intervenant dans ces processus. Ces éléments du diagnostic sont les suivants: 1) une implication importante, parmi les utilisateurs, de personnes fermement convaincues de l'utilité des nouvelles technologies, 2) la présence d'agents de transfert, traits d'union essentiels entre les offreurs et les demandeurs de technologies, 3) une intervention gouvernementale destinée à encourager la Recherche et le Développement sur les nouvelles technologies et accroître le rythme de diffusion et 4) la configuration technologique, c'est-à-dire la réduction des incertitudes associées au lancement de produits technologiquement innovants. La mise en évidence des éléments mentionnés nous permet d'élaborer un nouveau modèle de transfert Finalement, il découle de cette analyse que les éléments influençant le bilan des freins et stimulants aux processus peuvent être exploités au sein d'une stratégie d'aide au transfert et à la diffusion, généralisable à d'autres cas d'application, particulièrement dans le domaine des ressources naturelles.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Bernier, Monique
Co-directeurs de mémoire/thèse: Sasseville, Jean-Louis
Mots-clés libres: couvert nival; neige; bassin versant; gestion; production hydroélectrique; RADARSAT; réservoir; rivière; satellite; technologie; transfert; rivière La Grande; Baie-James
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 17 févr. 2014 22:00
Dernière modification: 24 nov. 2015 20:02
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1727

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice