Dépôt numérique
RECHERCHER

Étude de la régulation du gène mntH chez les entérobactéries

Castillo, Evelyn A. (2006). Étude de la régulation du gène mntH chez les entérobactéries Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 87 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Les métaux tels que le fer et le manganèse sont des éléments généralement présents en quantité limitante dans l'environnement. Les transporteurs MntH procaryotes facilitent l'acquisition de plusieurs cations divalents par ordre d'affinité décroissante, Mn2+, Cd2 Co2+, Fe2+ et Zn2+.Des pathogènes très virulents comme l'uropathogène E. coli CFT073 possèdent plusieurs systèmes d'acquisition de fer et manganèse absents des souches non-pathogènes tel que ceux qui utilisent les sidérophores aérobactine et salmochéline ainsi que celui codé pour l'homologue de sitABCD, un opéron identifié chez Salmonella enterica serovar Typhimurium. Le but de la recherche présentée est de caractériser la régulation du gène mntH de E. coli, afin d'élucider son rôle physiologique et évaluer son implication possible dans la virulence bactérienne. Le niveau d'induction du gène mntH a été mesuré à l'aide d'une fusion transcriptionnelle PmntH-Iuciférase intégrée dans le chromosome de différentes souches. La métallo-régulation du gène a été étudiée, soit en traitant les cellules avec des chélateurs perméables et non-perméables à la membrane, soit en les cultivant dans du milieu minimal limité en fer ajouté. L'expression de mntH est fortement régulée par le fer, et son expression augmente considérablement en présence de chélateurs de fer perméables à la membrane. L'effet d'agents oxydants sur le niveau de transcription du gène a été mesuré en présence de différents peroxydes et/ou de la mutation lloxyR qui inactive un régulateur prépondérant à la réponse au stress oxydatif. L'expression de mntH augmente en présence de H202 et tBOOH dans les trois souches testées, mais à des niveaux différents. L'absence du gène oxyR n'affecte pas l'expression de mntH en présence d'agents oxydants dans les souches K-12, il est donc possible de dire que cette induction se fasse par un autre régulateur. L'effet des conditions testées sur la croissance des souches utilisées a aussi été mesuré. La combinaison des mutations llmntH et lloxyR dans les souches K-12 n'augmente pas leur susceptibilité aux oxydants. L'influence du régulateur de l'homéostasie du fer chezE. coli, Fur, a aussi été étudiée en réponse aux oxydants testés. La combinaison des mutations llmntH et Mur résulte dans l'absence de l'induction de mntH en présence d'agents oxydants. Fur aurait donc un rôle à jouer dans la régulation de mntH par le stress oxydatif. Afin de continuer la caractérisation des transporteurs de métaux divalents et leur rôle dans la virulence chez Salmonella Typhimurium, le protocole du test de résistance à ta gentamicine a été mis au point pour inclure la synchronisation de l'adhésion des bactéries aux macrophages, de plus la MOl optimale a été trouvée pour les souches WT et MS. Afin d'effectuer une quantification plus rapide de la réplication intracellulaire dans les cellules phagocytaires, une souche portant le gène de la GFP intégrée dans le génome a été construite.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Cellier, Mathieu
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: siderophore ; fer ; manganese ; transporteur
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 sept. 2013 14:01
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:47
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/158

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice