Dépôt numérique
RECHERCHER

Évolution structurale des dômes orthogneissiques du complexe d'Aguanish, province de Grenville orientale.

Gervais, Félix (2003). Évolution structurale des dômes orthogneissiques du complexe d'Aguanish, province de Grenville orientale. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 89 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Le Complexe d'Aguanish, situé dans la Province de Grenville orientale, est l'un des complexes gneissiques (1.49-1.50 Ga) bordant la fosse de Davy. Cette dernière est une synforme droite et serrée, de plus de 100 km d'extension, dont la géométrie est définie par des sills gabbroïques intercalés et plissés avec les sédiments du Groupe de Wakeham (1,60 - 1,50 Ga). La foliation régionale et les contacts lithologiques dans le Complexe d'Aguanish définissent des dômes de dimensions kilométriques formés lors du pic métamorphique régional de faciès amphibolites supérieur. Ce mémoire présente l'analyse structurale de trois dômes situés dans le mur de la fosse de Davy, analyse visant à identifier le mécanisme de formation des dômes. Le dôme de Jalobert est la structure la plus complète et la mieux exposée de la région d'étude. Sur la carte géologique et les photos aériennes, les trajectoires de foliation définissent une ellipse sigmoïde alors qu'en coupe, elles adoptent la forme d'un dôme présentant des flancs fortement inclinés et un coeur sub-horizontal. Des trajectoires de linéations d'étirement sub-horizontales parallèles à l'axe long du dôme sont bien développées le long des flancs. Par contre, la partie interne du dôme présente un patron de linéations radial et une foliation sub-horizontale superposée sur une fabrique antérieure. Des cisaillements d'extension conjugués renfermant du mobilisat granitique sont omniprésents dans le Complexe d'Aguanish. L'analyse de l'orientation des axes principaux de la déformation flnie associés à ce,s cisaillements montre que les axes d'allongement maximum (λ1) sont tangentiels à l'enveloppe du dôme alors que les axes d'allongement minimum (λ3) forment un patron radial pointant vers le coeur du dôme. Un patron de déformation similaire semble caractériser la partie affleurante du dôme de Pontbriand. Cependant, le patron de déformation du coeur du dôme est clairement différent; alors que les λ1 pointent également vers le centre du dôme, les λ3 montrent une forte plongée parallèle à celle des tectonites de type L présentes dans le coeur du dôme. La région située entre le dôme de Pontbriand, la fosse de Davy et le dôme de Watshishou est caractérisée par une intersection triple des trajectoires de foliation, vers laquelle convergent les trajectoires de linéations et les axes de plis, qui adoptent une position verticale au coeur de l'intersection triple. Parmi les mécanismes couramment invoqués pour expliquer la formation de dômes gneissiques (ex.: plissement superposé, pli en échelon, pli en fourreau mégascopique, extension crustale associée à des complexes à noyau métamorphique), le diapirisme à l'état solide est le plus compatible avec le patron structural du Complexe d'Aguanish. Ainsi, les caractéristiques structurales du dôme de Jalobert correspondent à celles formées dans la partie sommitale en expansion d'un diapir, alors que le patron de déformation associé au dôme de Pontbriand reflète possiblement le fluage vertical caractérisant la déformation dans le tronc du diapir. Enfin, l'intersection triple verticale est interprètée comme étant le résultat de l'interférence entre la montée des dômes de Watshishou et de Pontbriand, et l'enfoncement de la fosse de Davy. La montée diapirique des orthogneiss migmatisés du Complexe d'Aguanish peut s'expliquer dans un contexte tectonique régional de sagduction (enfoncement gravitaire) d'un lourd assemblage supracrustal dans la croûte granitique sous-jacente dont la ductilité est fortement augmentée suite à la fusion partielle. Ainsi, cette croûte de ductilité élevée et de viscosité réduite aurait fluée par diapirisme sous l'effet de l'enfoncement de l'assemblage gabbro-sédiment qui a donné lieu à la fosse de Davy. Il est proposé que l'événement thermique majeur à l'origine de ce processus découle de l'effet couplé d'une couverture thermique créée par la mise en place des sills de gabbros, et du sous-plaquage magmatique précédant la mise en place de la Suite anorthositique de Havre-Saint-Pierre, l'une des plus grandes intrusion de type anorthosite-mangéritecharnockite- granite (AMCG) de la Province de Grenville.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Nadeau, Léopold
Co-directeurs de mémoire/thèse: Malo, Michel
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: gneissique; dôme; structure; orthogneissique; Aguanish; Grenville
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 07 oct. 2013 19:15
Dernière modification: 18 nov. 2015 20:41
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1554

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice