Dépôt numérique
RECHERCHER

Rôle de la région basale du promoteur dans la régulation transcriptionnelle du gène NRAMP1 humain

Campion, Carole G. (2006). Rôle de la région basale du promoteur dans la régulation transcriptionnelle du gène NRAMP1 humain Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 130 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Le gène NRAMP1 humain s'exprime dans les phagocytes professionnels. La protéine correspondante (Natural Resistance-Associated Macrophage Protéine 1) se localise dans la membrane de vésicules cytoplasmiques des phagocytes quiescents et dans la membrane des phagosomes après phagocytose. NRAMP1 est un co­ transporteur de métaux/protons qui contribue à inhiber la survie et la croissance de microbes phagocytés en pompant les métaux divalents de l'intérieur des phagosomes vers le cytoplasme des phagocytes. L'expression maximale de la protéine NRAMP1 a lieu lors de la phase terminale de la différenciation myéloïde, dans les granulocytes et monocytes du sang périphérique et les macrophages tissulaires. La lignée de progéniteur promyélocytaire HL-60 a été choisie pour étudier la régulation de 1'expression du gène NRAMP1 au cours de la différenciation myéloïde induite soit avec la forme active de la vitamine D (monocyte/macrophage), soit avec le diméthylsulfoxide (granulocyte/neutrophile). Ce modèle a permis de révéler par transfection de constructions (promoteur NRAMP1 +gène de la luciférase) la présence d'une région proximale, -114 pb en amont du site majeur d'initiation de la transcription, qui permet la transcription basale, et une région plus en amont (-498 pb) conférant la spécificité myéloïde. Dans cette étude, nous avons démontré que le promoteur NRAMP1 est régulé par les facteurs C/EBP. Les expériences réalisées suggèrent que l'interaction de ces facteurs C/EBP aurait lieu sur le site E14 de la région basale du promoteur. Dans les cellules HL-60 immatures, le promoteur NRAMP1 serait fixé par le facteur C/EBPa alors que dans ces cellules différenciées en monocyte/macrophage par la VD, il s'agirait de l'isoforme C/EBPb. L'analyse du site E14 a révélé qu'il est essentiel pour l'expression du gèneNRAMP1 dans les cellules myéloïdes et non myéloïdes. En effet, aucune expression du gène NRAMP1 n'a été détectée dans des clones stables mutés sur le site E14 dans les cellules HL-60 différenciées ou non Nous avons donc démontré que les facteurs C/EBPa. et 13 sont capables d'induire une transcription basale du gène NRAMP1, cependant, une coopération de ces facteurs avec Sp1, qui interagit avec le promoteur NRAMP1 au niveau de la région distale, est nécessaire pour activer l'expression de ce gène. Les résultats obtenus dans cette étude combinée avec les études antérieures conduisent à penser que la coopération des facteurs Sp1 et C/EBP requiert les régions basale et myélolde et stimule l'activation du promoteur NRAMP1.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Cellier, Mathieu
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: nramp1 ; gene ; humain
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 sept. 2013 13:58
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:45
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/155

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice