Dépôt numérique
RECHERCHER

Interactions entre les protéines de l'initiation de la traduction et la protéine liée au génome du virus de la mosaïque du navet

Boutet, Nathalie (2006). Interactions entre les protéines de l'initiation de la traduction et la protéine liée au génome du virus de la mosaïque du navet Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 130 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Le virus de la mosaïque du navet fait partie du genre des potyvirus. Son génome est composé d'une seule molécule d'ARN de polarité positive d'environ JOkb. Le génome code pour une longue polyprotéine qui est clivée en dix protéines matures par trois protéinases virales. L'ARN génomique est lié de façon covalente à son extrémité 5' par une protéine virale, la VPg, et son extrémité 3' est polyadénylée. La VPg et ses précurseurs seraient impliqués dans la traduction, puisqu'ils interagissent avec Je facteur d'initiation de traduction eucaryote (iso)4E [eiF(iso)4E]. Cette protéine reconnaît la coiffe des ARNm cellulaires et elle est une protéine clé dans la synthèse protéique. Notre première hypothèse de travail propose que l'interaction entre eiFiso4E et VPg se produit au réticulum endoplasmique et que cette interaction est possible avec les deux précurseurs de VPg, soit VPgPro et 6KVPgPro. Pour étudier la localisation cellulaire de cette interaction, elF(iso)4E a été exprimée en fusion avec la GFP dans Nicotiana benthamiana, en même temps que la 6K­ VPg-Pro fusionnée cette fois avec DsRed. La visualisation au microscope confocal a révélé que ces deux molécules étaient co-localisées à la membrane du réticulum endoplasmique. eiF4E et VPgPro ont aussi été étudiées en microscopie confocale, en fusion respective avec GFP et DsRed. Dans ce cas-ci, une localisation distincte a été observée. Notre deuxième hypothèse de travail propose la présence de plusieurs interactions protéiques impliquant les précurseurs de VPg. Ces interactions permettraient la mise en place d'un complexe impliqué dans la traduction de l'ARN viral et, possiblement aussi, dans sa réplication. Les précurseurs de VPg associés aux membranes ont été purifiés de feuilles infectées de Brassica perviridis par chromatographie par chélation métallique pour déterminer quelles autres protéines pourraient interagir avec ces précurseurs. Des analyses en immunobuvardage ont montré que la polymérase virale (RdRp), la CI et la protéine de la capside (CP) ainsi que la protéine de liaison à la queue de poly(A) (PABP) étaient co-purifiées, alors que eiF3 et e1Fiso4G étaient présentes en plus grande quantité chez les plantes infectées. Des analyses de spectrométrie de masse ont confirmé la présence de la CI suite à la purification en plus de démontrer la présence de HCPro et de la phospholipase D. Finalement, la présence d'ARN suite à la purification des précurseurs de VPg a été évaluée par amplification par PCR du gène VPgPro. L'ARN viral semble être purifié dans son ensemble avec les précurseurs associés aux membranes, ce qui démontre que les précurseurs peuvent aussi être liés de façon covalente au génome viral. Cette observation pose la question à savoir si les protéines identifiées dans le complexe sont présentes dû à leur interaction avec la VPg ou avec l'ARN viral.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Laliberté, Jean-François
Mots-clés libres: virus ; proteine
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 30 sept. 2013 14:51
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:44
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/151

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice