Dépôt numérique
RECHERCHER

Cartographie de la vulnérabilité des eaux souterraines à la pollution (par l'intégration d'un SIG, de la télédétection et d'un modèle mathématique).

Duchaine, Doris (1998). Cartographie de la vulnérabilité des eaux souterraines à la pollution (par l'intégration d'un SIG, de la télédétection et d'un modèle mathématique). Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 95 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (38MB) | Prévisualisation

Résumé

Bien que les eaux souterraines ne constituent pas la principale source d'approvisionnement de la population québécoise, les problèmes croissants de qualité des eaux de surface forcent les municipalités à se tourner vers celles-ci. Progressivement, on assiste donc à une demande grandissante pour un approvisionnement en eau souterraine. La cartographie de la vulnérabilité des nappes d'eau souterraine permet d'évaluer et de prévenir les risques de contamination. L'utilisation des systèmes d'information géographique (SIG) permet d'augmenter la rapidité et la précision de la cartographie, principalement en ce qui concerne l'occupation du sol. L'occupation du sol est un paramètre qui nous est fourni par la télédétection. La télédétection permet d'avoir une mise à jour de l'information sur une base régulière, ce qui est important pour la cartographie de l'occupation du sol, étant donné que l'information change, dans certains cas, annuellement. L'image satellite utilisée provient du capteur TM (Thematic Mapper) du satellite LANDSAT(Land satellite). Cette image a été prise le 23 août 1994. Idrisi est le SIG utilisé lors de cette étude. Les paramètres couplés avec le modèle mathématique EvaRisk permettent une évaluation des quantités d'eau, d'azote et d'atrazine infiltrées dans le sol. Par la suite, les calculs de concentrations peuvent être faits et une cartographie peut être réalisée. Puis, une carte représentant les épaisseurs d'argile est superposée aux cartes de concentrations et à la carte d'infiltration des eaux permettant une cartographie plus précise des concentrations risquant de se retrouver dans les eaux souterraines. Le territoire d'application situé dans la région environnante de Mirabel contient deux unités hydrogéologiques couramment rencontrées au Québec, soit les Basses-Terres du St-Laurent et le Bouclier canadien

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Banton, Olivier
Co-directeurs de mémoire/thèse: Bernier, Monique
Mots-clés libres: cartographie; eaux souterraines; pollution; SIG; EvaRisk; télédétection; modèle mathématique
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 03 oct. 2013 15:48
Dernière modification: 17 nov. 2015 20:04
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1501

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice