Dépôt numérique
RECHERCHER

Hydrogéologie des formations quaternaires et influence sur la recharge dans la région de Moncton, Nouveau-Brunswick.

Boisvert, Vincent (2004). Hydrogéologie des formations quaternaires et influence sur la recharge dans la région de Moncton, Nouveau-Brunswick. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 133 p.

[img] Archive (ZIP)
Télécharger (319MB)

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Les eaux souterraines sont une source importante d'approvisionnement en eau potable dans les Maritimes et la majorité de cette eau provient d'aquifères rocheux. Toutefois la couverture des formations superficielles quaternaires joue un rôle majeur dans la dynamique de ces aquifères en contrôlant la distribution spatiale de la recharge et en favorisant le confinement de plusieurs unités perméables quaternaires de dimension parfois régionale. Ce projet, effectué dans le cadre de l'Initiative sur les Eaux Souterraines dans les Maritimes (IESM/MGWI), s'inscrit dans une série de projets de la Commission géologique du Canada visant le développement de méthodologies de caractérisation et de cartographie hydrogéologique à l'échelle régionale. Des travaux de terrain ont permis la caractérisation globale du contexte hydrogéologique des unités quaternaires de surface et de sous-surface de la région de Moncton, Nouveau-Brunswick. La stratigraphie des unités quaternaires des vallées des rivières Petitcodiac et Memramcook est présentée sous forme de coupes géologiques basées sur des levés sismiques et des forages. Ces coupes démontrent l'existence, au fond de ces vallées, d'un important système aquifère confiné d'étendue régionale, en lien hydraulique direct avec le roc. Les propriétés hydrauliques de l'aquifère confiné de la rivière Memramcook ont été établies à partir d'essais de perméabilité et de pompage et de l'interprétation des fluctuations de la marée. Les résultats de ces essais démontrent une conductivité hydraulique moyenne 10-4m/s et un coefficient d'emmagasinement de 10-3 m-1.Ces caractéristiques hydrogéologiques couplées aux analyses chimiques ont permis de démontrer que malgré la bonne conductivité hydraulique de cet aquifère, son potentiel d'utilisation comme ressource en eau est faible en raison de la relativement mauvaise qualité de l'eau. Les propriétés hydrauliques des tills ont été établies par des essais d'infiltration et démontrent que la recharge est principalement contrôlée par la présence de trois types de till dont la conductivité hydraulique s'échelonne de 10-6 à 10-9 m/s. L'établissement des zones de recharge et la quantification de la recharge regionale ont été réalisés à partir du bilan hydrologique et de l'approche darcienne afin que les résultats puissent être utilisés comme données de base dans le modèle hydrogéologique du projet IESM. La recharge régionale a été évaluée à 192 mm/an dont 98 % s'effectue à travers les différents types de tills.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Parent, Michel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Michaud, Yves; Lefebvre, René
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: eau souterraine; hydrogéologie; sédiments quaternaires; hydraulique; évènements tardiglaciaires; Moncton, Nouveau-Brunswick
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 04 juin 2013 19:55
Dernière modification: 11 nov. 2015 16:58
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1399

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice