Dépôt numérique
RECHERCHER

Caractérisation des propriétés hydrauliques au CTED de la ville de Montréal.

Blais, Chantale (1996). Caractérisation des propriétés hydrauliques au CTED de la ville de Montréal. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 278 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB) | Prévisualisation

Résumé

Le site d'enfouissement sanitaire de la ville de Montréal est un des plus vaste lieu d'enfouissement sanitaire en Amérique du Nord. Des 240 ha que comprend le site, plus de 80 ha servent à l'enfouissement des déchets municipaux et industriels de la ville et des municipalités avoisinantes. Ce site est situé au nord-ouest de l'île de Montréal dans la paroisse de Sault-aux-Récolets dans l'emplacement de l'ancienne carrière Miron. Le centre de tri et d'élimination des déchets (CTED) de la ville de Montréal reçoit des déchets depuis 1968. En certains endroits, l'épaisseur des déchets atteint jusqu'à 70m. L'ancienne carrière a été creusée dans une formation de roc fracturé, ce qui en fait un site à risque face à la contamination des eaux souterraines de la région. Afin de minimiser les risques de contamination des eaux souterraines, l'eau souillée, de par son passage à travers les déchets, est captée par une station de pompage à l'aide d'un puits aménagé dans les déchets et situé dans la section ouest du site. Dans l'ensemble, l'écoulement dans les déchets en surface se dirige vers la station de pompage. Il existe tout de même la possibilité qu'une certaine quantité d'eau se dirige vers l'extérieur du CTED par la paroi adjacente à la carrière Francon puisque des gradients hydrauliques vers l'extérieur du site ont été enregistrés par le système de surveillance. Dans le but de concevoir des améliorations au système de contrôle du lixiviat prévenant complètement toute migration à l'extérieur du site, il est primordial de connaître les caractéristiques hydrauliques des matériaux et de comprendre les mécanismes de l'écoulement à travers les milieux complexes que sont les déchets et le roc fracturé. Notre étude porte sur l'analyse et l'interprétation détaillées des essais de pompage, de perméabilité et d'injection qui ont été réalisés dans le roc ou les déchets à différentes périodes de l'exploitation du site d'enfouissement. Ces travaux vont permettre de mieux connaitre les caractéristiques hydrauliques des matériaux et de mieux caractériser l'écoulement du lixiviat au CTED. L'analyse des données à l'aide du logiciel AQTESOLV 2.01 a permis de déterminer la conductivité hydraulique à partir d'essais de pompage et d'essais Lefranc. Les résultats obtenus ont permis de connaître l'intervalle de variation de la conductivité hydraulique dans ces deux milieux. Ces données ont servi à l'élaboration d'un modèle mathématique (Lepage, 1996) et serviront à l'optimisation de nouvelles mesures de contrôle du lixiviat (Hamel, 1996). Le design d'essais de pompage et d'injection est proposé ainsi que des recommandations pour la réalisation d'essais futurs dans les déchets et le roc fracturé.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Lefebvre, René
Co-directeurs de mémoire/thèse: Therrien, René
Mots-clés libres: propriété hydraulique; hydrologie; lixiviat; Centre de Tri et d'Élimination des Déchets; CTED; site d'enfouissement sanitaire; Montréal
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 04 juin 2013 15:16
Dernière modification: 11 nov. 2015 14:44
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1392

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice