Dépôt numérique
RECHERCHER

Contrôle structural et contexte métallogénique de l'aurifère Dorset, Péninsule de Baie Verte, Terre-Neuve.

Bélanger, Michèle (1995). Contrôle structural et contexte métallogénique de l'aurifère Dorset, Péninsule de Baie Verte, Terre-Neuve. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de la terre, 95 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB) | Prévisualisation

Résumé

Les indices de Dorset sont des exemples de minéralisation aurifère de type mésothermal associée à la ligne Baie Verte-Brompton, une zone de faille majeure située à Terre-Neuve, dans les Appalaches. Les roches hôtes de la minéralisation font partie du Groupe de Flat Water Pond dont l'âge est interprété entre 432±3 Ma et 425 Ma. La minéralisation est présente dans des veines de quartz associées à des zones de cisaillement. Les zones de cisaillement hôtes de la minéralisation, d'une largeur pouvant atteindre 6 mètres, sont orientées NE-SO. Elles se sont formées lors d'une déformation en compression NO-SE, dans un régime en partie en cisaillement pur avec une composante de mouvement principalement vertical. Le développement des zones de cisaillement est favorisé par la présence de dykes mafiques qui induit une différence de compétence et localise la déformation. L'augmentation de la perméabilité secondaire qui en résulte permet la circulation de fluides hydrothermaux et la mise en place des veines minéralisées. Les veines, orientées parallèlement aux zones de cisaillement, sont rubanées et composées à 90% de quartz très déformé (Qzl). Les structures observées dans les veines suggèrent un mécanisme de mise en place par ouvertures et remplissages successifs selon un vecteur d'ouverture oblique. Les principaux sulfures (Py-Asp-Sph-Cpy-Gn-Cv) sont retrouvés dans le Qzl sous la forme de rubans de 1-2 cm de largeur, et constituent jusqu'à 5-10% des veines. L'or est principalement associé à la pyrite et de façon moins importante à la galène et au Qz 1. Sa précipitation est reliée à des mécanismes mécaniques et chimiques. L'étude démontre que le développement des zones de cisaillement et la mise en place de la minéralisation sont génétiquement reliés à la déformation principale reconnue dans la région, le long de la ligne Baie Verte-Brompton. Cet épisode tectonique correspond à une collision continent-continent (Gondwana - Laurentia) de type himalayen, pendant le Silurien (435-425 Ma). Le boudinage des veines et leur distribution actuelle sont contrôlés par des évènements de déformation postérieurs à leur mise en place (post-Silurien), dominés par une extension verticale et un mouvement coulissant orienté NE-SO. Ces évènements sont possiblement reliés à l'orogénie acadienne au Dévonien moyen qui a affecté la ligne Baie Verte-Brompton et ses structures subsidiaires.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Dubé, Benoît
Co-directeurs de mémoire/thèse: Malo, Michel
Mots-clés libres: indices aurifères; contrôle structural; minéralisation; dyke mafique; indice aurifère; tectonique; géologie; lithostratigraphie; stratigraphie; Dorset; Péninsule de Baie Verte
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 04 juin 2013 19:44
Dernière modification: 09 nov. 2015 19:50
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/1372

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice