Dépôt numérique
RECHERCHER

Interactions cellulaires impliquées dans le developpement du lymphome T

Bélanger, Simon (2008). Interactions cellulaires impliquées dans le developpement du lymphome T Thèse. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Doctorat en virologie et immunologie, 172 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Le lymphome non hodgkinien (LNH) représente le 5ième type de cancer le plus fréquemment rencontré chez les Canadiens. Il est notamment responsable de 8% des décès reliés au cancer chez les jeunes de moins de 19 ans. Le principal obstacle au diagnostic et au traitement du LNH est relié à la dissémination des cellules cancéreuses vers les organes périphériques et la formation de métastases. Puisque la majorité des molécules d'adhésion exprimées sur les leucocytes normaux se retrouvent également à la surface des cellules de lymphome, il a été postulé que ces molécules pourraient jouer un rôle clé dans la dissémination des cellules cancéreuses vers les organes périphériques. De plus, des travaux récents ont démontré que lors du processus métastatique, les contacts intercellulaires entre les cellules tumorales et l'endothélium vasculaire supportés par la présence de ces différentes molécules d'adhésion peuvent à leur tour moduler l'expression génique des différentes cellules stromales, notamment les cellules endothéliales. Les travaux de recherche présentés dans cette thèse avaient pour objectif d'élucider le rôle d'une famille de molécules d'adhésion, les sélectines, dans la croissance et la dissémination du lymphome et d'analyser la modulation de l'expression génique des cellules endothéliales lors de leur interaction avec les cellules de lymphome. Ces travaux ont permis d'établir pour la première fois un rôle majeur de la L­ sélectine dans la croissance du lymphome thymique. De plus, avec l'aide de modèles transgéniques, nous avons observé que l'absence de L-, E- ou P-sélectine chez l'hôte ralentit de façon significative le développement des métastases suite à l'injection de cellules de lymphome par voie intraveineuse. Par contre, des tests de migration in vivo nous ont permis de démontrer que le rôle des sélectines dans la formation de métastases se manifestait à une étape subséquente à la migration aux organes cibles, des résultats conformes à ceux obtenus lors d'études antérieures dans le cas de la molécule d'adhésion ICAM-1. L'ensemble de ces résultats suggère que les molécules d'adhésion jouent un rôle actif lors de l'interaction entre les cellules cancéreuses et stromales, possiblement en favorisant l'échange de signaux d'activation de façon bi­ directionnelle Les expériences subséquentes entreprises pour confirmer cette hypothèse nous ont en effet permis d'observer la modulation génique de l'endothélium lors de l'interaction avec les cellules de lymphome. Parmi les gènes modulés, on retrouve EGR-1, un facteur de transcription dont l'expression est augmentée de façon significative dans les cellules endothéliales suite au contact avec les cellules de lymphome. Dans la littérature récente, ce facteur de transcription retient de plus en plus l'attention pour son implication dans l'expression de différents gènes dont VEGF, une molécule pro-angiogénique. Bien que la modulation de l'expression de EGR-1 était plus importante lors du contact direct, nous avons observé que la sécrétion de molécules solubles par les cellules de lymphome pouvait être suffisante pour amener cette modulation. Parmi ces molécules, PDGF et EGF ont stimulé l'expression de EGR-1 dans des lignées de cellules endothéliales et des fibroblastes. En conclusion, nos résultats mettent en évidence le rôle des sélectines dans la pathologie du lymphome et font ressortir la capacité des cellules cancéreuses à moduler l'expression génique des cellules stromales, complexifiant ainsi le modèle traditionnel du processus métastatique.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: St-Pierre, Yves
Mots-clés libres: selectine ; cancer ; non hodgkinien
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 11 oct. 2013 18:53
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:35
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/137

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice