Dépôt numérique
RECHERCHER

Effet immunomodulateur et anti-inflammatoire d'une Matrice Protéique Malléable (MPM) issue de la fermentation du lactosérum par Lactobacillus kefiranofaciens subsp.R2C2

Beaulieu, Josée (2008). Effet immunomodulateur et anti-inflammatoire d'une Matrice Protéique Malléable (MPM) issue de la fermentation du lactosérum par Lactobacillus kefiranofaciens subsp.R2C2 Thèse. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Doctorat en virologie et immunologie, 271 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation

Résumé

Les aliments fonctionnels et nutraceutiques occupent une place de plus en plus importante dans l'opinion publique quant à leurs bienfaits potentiels sur la santé. De nombreuses recherches ont démontré les effets de ces produits dans la prévention et le traitement de diverses pathologies. La Matrice Protéique Malléable (MPM) est développée à partir de lactosérum fermenté par une souche probiotique, Lactobacillus kefiranofaciens subsp. R2C2. La MPM ainsi obtenue est riche en bactéries lactiques, en protéines et peptides de lactosérum générés au cours de la fermentation ainsi qu'en calcium et vitamines. Tous ces constituants possèdent des effets bénéfiques démontrés sur le système immunitaire et les maladies inflammatoires. Par conséquent, l'hypothèse de recherche suivante a été envisagée, soit que la MPM possèderait des effets immunomodulateurs et/ou anti­ inflammatoires. Dans un premier temps, il a été démontré que la MPM stimule essentiellement l'immunité innée en favorisant la production de polymorphonucléaires sanguins et de certaines cytokines. Elle possède également des activités antioxidantes via la production de glutathion par les leucocytes. De plus, il a été démontré que cette immunomodulation ne résulte pas d'une réaction indésirable contre la MPM puisqu' il y a absence de production d'IgE et d'anticorps spécifiques à la MPM. Dans l'objectif de s'assurer que la stimulation de l'immunité innée par la MPM ne mène à aucun effet néfaste en situation inflammatoire, un modèle animal d'inflammation systémique a été utilisé. Dans ce modèle de dermatite de contact, la MPM possède un effet anti-inflammatoire comparable à celui d'un traitement à l'hydrocortisone oral. De plus, ce potentiel anti-inflammatoire de la MPM n'induit aucun des effets secondaires généralement associé à un traitement d'hydrocortisone suggérant un mécanisme d'action différent. Par la suite, diverses expériences ont été réalisées dans le but d'obtenir des indications sur les mécanismes d'action de la MPM. Dans le modèle de dermatite de contact, il a été démontré que la MPM inhibe l'extravasation des neutrophiles dans les tissus. Cette observation a également été démontré dans le modèle de la poche d'air dans lequel il y a une réduction de 50% de l'infiltration leucocytaire. Cette diminution de l'extravasation est associée à une réduction marquée de la production de plusieurs cytokines et chimiokines. Par ailleurs, aucune différence dans l'activité phagocytante de ces cellules n'est observée suggérant une inhibition de l'extravasation des neutrophiles en absence d'inhibition de leurs fonctions spécifiques. Dans l'objectif d'évaluer systémiquement l'impact de la MPM, la production de cytokines à été évaluée dans diverses conditions immunitaires différentes soit, la dermatite de contact, le modèle de la poche d'air, les animaux immunocompétents ainsi qu'en situation inflammatoire systémique légère. Dans le modèle de la dermatite de contact tout comme le modèle de la poche d'air, la production de nombreuses cytokines ont été réduites indiquant que la MPM agit sur la production des médiateurs importants de l'inflammation. La modulation de la production de cytokines dans les divers modèles animaux ainsi que les différents résultats obtenus suggèrent 1'implication d'un nouveau mécanisme d'action encore très peu connu et n'ayant jamais été associé à un produit nutraceutique. Ce mécanisme d'action est relié à la régulation d'une nouvelle sous-population de lymphocytes qui a comme caractéristique principale, d'agir spécifiquement sur les neutrophiles et qui expliquerait que la MPM puisse à la fois stimuler les défenses innées et posséder un important potentiel anti-imflammatoire

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Dupont, Claude
Co-directeurs de mémoire/thèse: Lemieux, Pierre (Technologie Biolactis inc.)
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 25 sept. 2013 15:39
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:32
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/133

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice