Dépôt numérique
RECHERCHER

Effect des mutations de protéases et chaperonnes sur les systèmes sec et TAT de sécrétion de protéines chez Streptomyces lividans et Streptomyces albus

Arias Crausaz, Éliana A. (2005). Effect des mutations de protéases et chaperonnes sur les systèmes sec et TAT de sécrétion de protéines chez Streptomyces lividans et Streptomyces albus Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en microbiologie appliquée, 184 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

La transcription des symboles et des caractères spéciaux utilisés dans la version originale de ce résumé n’a pas été possible en raison de limitations techniques. La version correcte de ce résumé peut être lue en PDF.

Le projet de recherche porte sur l'influence de mutants de protéases et de chaperonnes sur les systèmes de sécrétion des protéines Sec- et Tat-dépendants des Streptomycètes. Nous disposions de trois mutants de protéases de Streptomyces lividans (7 Tap•, 12 Tap• et Ssp• et 17 à mutations multiples ) et de deux mutants de chaperonnes de Streptomyces a/bus (GroEL et HSP18) La xylanase A et la xylanase B qui sont Sec-dépendantes, ainsi que la xylanase C, qui est exclusivement Tat-dépendante ont été utilisées comme protéines modèles dans cette étude. Les gènes respectifs ont été clonés dans un vecteur à copies multiples portant la résistance à l'hygromycine qui a servi ensuite pour transformer les diverses souches mutantes. Chez les mutants de protéase de S. lividans, bien que la production de XlnA soit considérablement réduite par rapport à la souche de référence, la vitesse de maturation du précurseur demeure inchangée. Ceci indique que le processus de sécrétion Sec lui-même n'est pas affecté par les mutations. Par ailleurs, chez le mutant 12 la diminution de production s'expliquerait peut-être par un défaut de traduction du gène xlnA car l'intensité de marquage du précurseur est plus faible que le contrôle. Pour les mutants 7 et 17, la faible production d'enzyme est plutôt à mettre en relation avec leur croissance cellulaire qui est atypique. Pour ce qui est du système de sécrétion Tat-dépendant une diminution de la production de XlnC est observée pour tous les mutants sans que la vitesse de maturation des précurseurs ne soit affectée, ce qui indique que les mutations n'ont pas eu un effet direct sur le système de sécrétion Tat-dépendant. Les mutants de chaperonnes GroELl et HSP18 n'influencent en aucune façon la production de XlnA et de XlnC par S. a/bus et aucun ralentissement de la vitesse de maturation des précurseurs n'a été enregistré. Donc ces deux chaperonnes n'interviennent pas dans les systèmes Sec et Tat de sécrétion des protéines. La souche sauvage de S. lil•idans sécrète naturellement la Xl nB 1 et dans une faible mesure la XlnB2 qui dérive de la XlnB1 suite à la perte du domaine d'attachement au xylane situé en C-terminal de la protéine. Était-il possible que nos mutants de protéases soient responsables de cette dégradation? Les trois mutants produisent la Xl nB1 et la XlnB2 dans les mêmes proportions que la souche sauvage indiquant qu'elles ne participent pas à l'enlèvement du domaine de fixation au xylane de la XlnB 1. Dans notre construction, le gène de la XlnA est tronqué à son extrémité 3', ce qui occasionne une délétion partielle du domaine d'attachement au xylane. Au lieu d'une xylanase de 46 kDa, les transformants produisent une xylanase de 41-kDa qui est très rapidement dégradée en XlnA2 de 31-kDa contenant uniquement le domaine catalytique de l'enzyme. Ce processus de dégradation est ralenti chez les trois mutants de protéase sans cependant être aboli, ce qui suggère que les protéases manquantes sont en partie responsables de la dégradation du domaine d'attachement au xylane partiellement délété dans notre construction.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Morosoli, Rolf
Informations complémentaires: Résumé avec symboles
Mots-clés libres: protease ; proteomique ; streptomycete ; mutant ; chaperonne
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 sept. 2013 13:29
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:27
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/123

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice