Dépôt numérique
RECHERCHER

Les effets des mutations ponctuelles dans les régions conservées de la protéine de structure VP2 du parvovirus Porcin pendant son cycle viral

Akl, Éliane (2007). Les effets des mutations ponctuelles dans les régions conservées de la protéine de structure VP2 du parvovirus Porcin pendant son cycle viral Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maîtrise en virologie et immunologie, 104 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Le Parvovirus Porcin (PPV) est un virus très resistant et qui se transmet facilement. Il cause le syndrôme SMEDI (Stillbirths, Mummified fetuses, Embryonic Death, Infertility), ce qui engendre des pertes économiques importantes aux industries porcines à travers le monde. Le génome du PPV de 5 kb est formée d'ADN simple brin de polarité négative. La capside virale non-enveloppée est de symétrie icosaédrale et est composée de 60 copies des protéines structurales, soit VP 1 ou VP2. Cette dernière est la composante majeure de la capside (80-90%) et elle contient des régions conservées par rapport aux autres parvovirus. Notre hypothèse propose que plusieurs régions conservées pourraient jouer un rôle critique dans l'assemblage et la translocation nucléaire de la VP2 et ceci serait nécessaire à la formation de la capside virale. Vingt-six mutations ponctuelles ont été introduites dans ces régions dans le clône infectieux. La réplication après transfection a été étudiée par immunofluorescence (IF) et microscopie confocale. Les phénotypes obtenus sont divisés en deux groupes selon leur capacité de former des capsides. Quatre mutants permettent la synthèse de la capside (groupe C+) dont deux sont infectieux. Pour sa part, le groupe C comporte 22 mutants qui ne forment pas de capside virale et est subdivisé en trois sous-groupes selon la répartition de la protéine VP2 dans la cellule. Dans le sous-groupe I, la VP2 se trouve majoritairement dans le cytoplasme; dans le sous-groupe II, la VP2 est transporté au noyau; et dans le sous-groupe III, la VP2 est répartie dans le cytoplasme et le noyau. La localisation des acides aminés mutés dans la VP2 dans divers mutants et les phénotypes résultants suggèrent que les monomères doivent être oligomérisés en trimères pour leur translocation au noyau et puis assemblés en capside vide avant l'incorporation de l'ADN virale.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Tijssen, Peter
Mots-clés libres: virus porcin ; smedi ; parvovirus ; ppv ; mutation
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 27 sept. 2013 14:15
Dernière modification: 08 déc. 2015 14:24
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/119

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice