Dépôt numérique
RECHERCHER

Transformation du lien social en milieu urbain : un examen des pratiques de sociabilité et du rapport au quartier chez les jeunes adultes qui habitent seuls dans les quartiers centraux montréalais.

Vézina, Mireille (2007). Transformation du lien social en milieu urbain : un examen des pratiques de sociabilité et du rapport au quartier chez les jeunes adultes qui habitent seuls dans les quartiers centraux montréalais. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 216 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (29MB) | Prévisualisation

Résumé

Le nombre des personnes qui habitent seules est en croissance particulièrement dans les quartiers centraux des grandes villes. Le vieillissement de la population fournit une partie de l'explication, mais cette tendance concerne aussi d'autres catégories de personnes comme les jeunes adultes âgés de 20 à 35 ans. La dimension urbaine du fait d'habiter seul constitue aussi un visage de la jeunesse et le fait d'habiter seul dans un logement n'est pas nécessairement associé à des situations d'isolement social ou à de l'individualisme où l'on évite les contacts interpersonnels. Ce mémoire traite du rapport de sociabilité à l'intérieur de l'espace de proximité chez de jeunes adultes qui habitent seuls. Nous avons examiné les trajectoires résidentielles et les parcours biographiques, le déploiement spatial des réseaux sociaux et le rapport entretenu avec le quartier des jeunes adultes qui habitent seuls dans les quartiers centraux de Montréal où ils sont le plus concentrés. Nous avons ainsi examiné ce qui les a conduits à habiter seuls dans leur quartier, qui vit proche et qui vit loin parmi les personnes qui composent leurs réseaux sociaux, de même que le rapport de sociabilité qu'ils entretiennent avec leur quartier. Nos analyses distinguent des attachements symboliques au quartier ainsi que des dynamiques de sociabilité différentes en lien avec les processus de gentrification qui ont cours dans le quartier l'étude et la répartition spatiale des réseaux sociaux dans l'espace métropolitain. En guise de conclusion, nous proposons une réflexion sur le jeune adulte qui habite seul comme figure de la modernité et de la transformation du lien social en milieu urbain.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Charbonneau, Johanne
Mots-clés libres: Jeune adulte; logement; réseaux sociaux; intégration sociale; relation humaine; rapport; sociabilité; espace; proximité; quartier; milieu urbain; ville; mode de vie; réseau; habiter seul; transformation; lien social; Montréal
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 22 juin 2012 13:06
Dernière modification: 17 juill. 2015 15:55
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/114

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice