Dépôt numérique
RECHERCHER

Attraction et rétention des immigrants récents hors Montréal : une analyse longitudinale par cohorte d'arrivée au Québec (1992, 1996, 2000 et 2004).

St-Amour, Martine (2010). Attraction et rétention des immigrants récents hors Montréal : une analyse longitudinale par cohorte d'arrivée au Québec (1992, 1996, 2000 et 2004). Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en démographie, 78 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation

Résumé

En réaction à la forte concentration des immigrants dans la région métropolitaine de Montréal et aux enjeux démographiques et socioéconomiques qui en découlent, le Québec a introduit un axe de « régionalisation» dans sa politique d'immigration au début des années 1990. Cette étude s'intéresse à l'évolution de la capacité du Québec hors Montréal à attirer et retenir les immigrants depuis la mise en place des premières mesures visant à accroître la présence d'immigrants à l'extérieur de la métropole, il y a maintenant près de 20 ans. À partir d'une exploitation longitudinale du Fichier d'inscription des personnes assurées de la Régie de l'assurance maladie du Québec, nous avons reconstruit jusqu'en 2007 les trajectoires résidentielles de quatre cohortes d'immigrants admises au Québec entre 1992 et 2004. Le suivi de la répartition résidentielle des cohortes à mesure que s'allonge la durée d'établissement nous permet d'abord de distinguer l'impact respectif du choix de la première région de résidence et des migrations internes subséquentes sur la présence d'immigrants hors Montréal. À cet égard, nos résultats démontrent que le premier établissement est l'élément le plus déterminant, puisque la répartition des cohortes change peu au fil du temps. Ensuite, la comparaison des quatre cohortes montre que tant la répartition initiale que les échanges migratoires internes ont connu des changements profitables au Québec hors Montréal, qui reçoit une part accrue des immigrants nouvellement admis et qui est devenu plus attractif auprès des immigrants de Montréal. Des résultats différentiés selon le type de région hors Montréal précisent que ce sont les plus grands centres urbains (Québec, Gatineau et Sherbrooke) qui exercent la plus forte attraction, mais que des agglomérations de taille plus réduite ont considérablement amélioré leur bilan depuis le début des années 2000. ======= Responding to the high concentration of immigrants in the Montreal region and to the ensuing demographic and socioeconomic challenges, the government of Quebec implemented a specifie regionalization of immigration policy in the early nineties. Almost twenty years after actions aimed at increasing the presence of immigrants outside of Montreal were first taken, this study focus on the ability of these regions to attract and retain a greater share of immigrants. Using a longitudinal extraction from the databank (FIPA) pertaining to ail individuals covered by the RAMQ (Quebec's health authority) -that is to say virtually the whole population -, the annuai residential trajectories of four cohorts of immigrants reaching Quebec between 1992 and 2004 have been reconstructed. On the one hand, the precise monitoring of cohort location as the duration of settling increases shed light on the residential patterns at play behind the immigrating population's geographical distribution in Quebec, which depends on the choice of the first settling location and the following mobility. On the other hand, the evolution, "From one cohort to the other, of the initial distribution and the extent of residential adjustments, shows changes beneficial to the regions outside Montreal. While welcoming an increasing initial share of settlers, these regions also attract more immigrants from Montreal on the long run. With respect to the size of the urban areas, results show that the bigger CMAs (Quebec, Gatineau and Sherbrooke) have a greater attraction capacity than the smaller urban areas, which nevertheless did improve their outcome since the beginning of the 2000s.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Ledent, Jacques
Co-directeurs de mémoire/thèse: Lachance, Jean-François
Mots-clés libres: Immigration; rétention; attraction; régions québécoises; analyse longitudinale; trajectoire résidentielle; politique gouvernementale; Québec; immigrant récent; migration interne; répartition; région ===== Retention; Quebec regions; longitudinal analysis; governhmental policy; residential trajectories.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 22 juin 2012 13:07
Dernière modification: 20 juill. 2015 12:08
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/108

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice