Dépôt numérique
RECHERCHER

Modélisation de la variabilité inter annuelle et de l’évolution de la vitesse du vent en Ontario.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Laazibi, Khaoula (2021). Modélisation de la variabilité inter annuelle et de l’évolution de la vitesse du vent en Ontario. Mémoire. Québec, Maîtrise en sciences de la terre, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, 73 p.

[thumbnail of T10178.pdf] PDF
Document sous embargo jusqu'à 18 décembre 2022.

Télécharger (2MB)

Résumé

Les extrêmes du vent doivent être adéquatement estimés afin d’assurer la sécurité des structures et des vies humaines. Une estimation qui ne tient pas compte de la variabilité de la vitesse du vent et des tendances à long terme ou qui est basée sur une courte période d’enregistrement, peut conduire à des conséquences écologiques et socio-économiques néfastes. Il faudra alors analyser les non-stationnarités qui peuvent exister dans les séries temporelles des variables induites par des phénomènes naturels. L’objectif de ce présent mémoire est de dévoiler les modes principaux de la variabilité de la vitesse du vent en Ontario ; et d’étudier les liens de dépendance à l’échelle de corrélation entre les vitesses annuelles et les indices climatiques de basse fréquence. Parmi les variables considérées figurent les vitesses maximales et moyennes annuelles du vent, non seulement pour évaluer le potentiel éolien mais aussi pour assurer la stabilité des structures. Les approches linéaires ne permettent pas d’aboutir à une représentation adéquate des relations de dépendance complexes entre les variables. L’analyse spectrale en ondelettes, ou « Wavelet Analysis » en anglais, permet d’étudier les processus non stationnaires et d’établir les liens complexes entre les vitesses du vent et les oscillations climatiques dans la zone d’étude. L’investigation des liens de corrélation a permis de retenir trois indices climatiques dominants dans la zone d'étude ; L’indice de l’Atlantique de l’Est « East Atlantic (EA) », l’Oscillation de l’Atlantique du Nord « North Atlantic Oscillation (NAO) » et l’Oscillation Décennale du Pacifique « Pacific Decadal Oscillation (PDO) ». La transformée continue en ondelettes révèle des non stationnarités et des ruptures dans la majorité des séries de vitesse du vent confirmant les résultats de l’analyse de tendance et des changements au cours du temps. Des zones de cohérences à différentes échelles (interannuelle, décennale et multi-décennale) et persistantes à grande échelle confirment l'impact potentiel des indices climatiques retenus sur la variabilité interannuelle de la vitesse du vent en Ontario.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Ouarda, Taha B. M. J.
Mots-clés libres: variabilité ; vitesse du vent ; téléconnections ; tendance ; détection des points de changement ; analyse de corrélation ; analyse en ondelettes ; indice climatique ; Ontario
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 04 mars 2022 16:39
Dernière modification: 04 mars 2022 16:39
URI: https://espace.inrs.ca/id/eprint/12484

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice