Dépôt numérique
RECHERCHER

Caractérisation de l’accumulation et de la toxicité du pyrithione de cuivre, un compose antisalissure, sur les larves et juvéniles de truite arc-en-ciel.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Bourdon, Charlotte (2021). Caractérisation de l’accumulation et de la toxicité du pyrithione de cuivre, un compose antisalissure, sur les larves et juvéniles de truite arc-en-ciel. Mémoire. Québec, Maîtrise en sciences de l'eau, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, 97 p.

[thumbnail of T1015.pdf] PDF
Document sous embargo jusqu'à 1 mars 2023.

Télécharger (1MB)

Résumé

Depuis l’interdiction mondiale du tributylétain dans les peintures antisalissure, de nouveaux produits biocides ont été développés et mis sur le marché, dont le pyrithione de cuivre (CuPT), mais sa toxicité demeure mal-connue. Ce projet vise à quantifier l’accumulation et à comparer les impacts d’une contamination par voie directe au CuPT et au CuSO₄, en concentrations de Cu²⁺ équivalentes sur les juvéniles (1 à 100 µg•L ⁻¹ ) pendant 16 jours et sur les larves de truite arc-en-ciel (0,1 à 10 µg•L ⁻¹ ) pendant 8 jours. L’étude comparée de la toxico-cinétique a montré une accumulation supérieure du cuivre chez les larves et dans les tissus des juvéniles exposées au CuPT. Contrairement au CuSO4, une mortalité élevée aux deux stades de vie a été observée pour l’exposition au CuPT. Le développement larvaire a été impacté majoritairement par le CuPT. Ces deux contaminants n’ont pas induit de stress oxydant. Les niveaux d’expression génique (détoxication, stress oxydant, transport du cuivre) ont été modifié à des niveaux variables selon le stade de vie, le composé étudié, sa concentration et la durée d’exposition. Ces résultats apportent de nouvelles informations sur le composé CuPT et montrent qu’il est plus biodisponible et toxique que le CuSO₄ aux mêmes concentrations.

Abstract

Since the global ban on tributyltin in antifouling paints, new biocidal products have been developed and marketed, including copper pyrithione (CuPT), but its toxicity remains poorly understood. This project aims to quantify the accumulation and compare the impacts of direct contamination with CuPT and CuSO4, in equivalent Cu²⁺ concentrations on juveniles (1 to 100 µg•L⁻¹ ) for 16 days and on rainbow trout larvae (0.1 to 10 µg•L⁻¹ ) for 8 days. The comparative toxicokinetics study showed a greater accumulation of copper in larvae and in the tissues of juveniles exposed to CuPT. Unlike CuSO₄, high mortality at both life stages was observed for CuPT exposure. Larval development was mainly impacted by CuPT. These two contaminants did not induce oxidative stress. Levels of gene expression (detoxification, oxidative stress, copper transport) were altered at varying levels depending on life stage, a compound studied, concentration and duration of exposure. These results provide new information on the CuPT compound and show that it is more bioavailable and toxic than CuSO₄ at the same concentrations.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Couture, Patrice
Co-directeurs de mémoire/thèse: Cachot, Jérôme
Mots-clés libres: pyrithione de cuivre; sulfate de cuivre; truite arc-en-ciel; juvénile; larve; toxicité; expression génique; stress oxydant; bioaccumulation; copper pyrithione; copper sulfate; rainbow trout; juvenile; larvae; toxicity; genomics; oxidative stress
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 04 mars 2022 16:48
Dernière modification: 04 mars 2022 16:48
URI: https://espace.inrs.ca/id/eprint/12483

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice