Dépôt numérique
RECHERCHER

« C’est quasiment de la politique! » : Trajectoires d’engagement et motivations à la pratique d’agriculture urbaine collective à Montréal

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Poulin, Étienne (2021). « C’est quasiment de la politique! » : Trajectoires d’engagement et motivations à la pratique d’agriculture urbaine collective à Montréal Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 139 p.

[thumbnail of Poulin-E-M-Decembre2021.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

L’agriculture urbaine fait l’objet d’un intérêt grandissant dans les dernières années, notamment sous ses formes collectives. La littérature rapporte que les jardins collectifs peuvent être des espaces où convergent des personnes impliquées socialement et désireuses d’adresser des enjeux collectifs, et donc où l’acte de jardiner peut prendre d’autres significations que se divertir ou produire des aliments. S’appuyant sur la littérature en sociologie et en science politique qui décrit la multiplication des formes d’engagement et de participation politique, ce mémoire s’intéresse aux motivations qui amènent à s’impliquer dans un jardin collectif pour agir sur des enjeux ou des causes collectives. Pour ce faire, des chargées de projets et des personnes bénévoles impliquées dans des jardins collectifs montréalais de cinq arrondissements ont été rencontrées dans le cadre d’entretiens semi-dirigés. En mettant notamment l’accent sur les récits de vie et les motivations à s’impliquer, ce mémoire présente comment cette implication s’inscrit dans un ensemble de pratiques politisées par les participant.e.s et qui s’articule avec des actions, ou des non-actions, dans la politique contestataire, la politique formelle et les styles de vie. Cette recherche illustre ainsi la multiplication des formes de participation ou d’engagement politique identifiée par la littérature en observant l’implication dans des jardins collectifs. Cela est fait principalement en explorant comment elle adresse des enjeux collectifs et comment elle s’imbrique avec de l’engagement envers des enjeux sociaux et environnementaux plus larges. Elle contribue également aux recherches sur l’agriculture urbaine en venant préciser les dimensions proprement sociale et politique de l’implication dans des jardins collectifs en milieu communautaire.

Urban agriculture has been the subject of growing interest in recent years, especially in its collective forms. Literature shows that collective gardens can be spaces where socially involved people converge to address collective issues, and therefore where the act of gardening can take on other meanings than leisure or food production. Based on literature in sociology and political science that has taken interest in new or expanding forms of political engagement and participation, this master’s thesis is interested in the motivations that lead to getting involved in a collective garden to act on different issues or collective causes. Semi-structured interviews were conducted with project managers and volunteers involved in collective gardens in five Montreal boroughs. By focusing on life histories and motivations for getting involved, this research shows how this involvement takes part in a set of practices that are politicized by the participants and that are articulated with actions, or non-actions, in contentious politics, formal politics and lifestyle politics. This research thus illustrates the expanding forms of political engagement or participation identified by past scholars by focusing on involvement in collective gardens, particularly by exploring how it addresses collective issues and how it intertwines with engagement on wider social and environmental causes. It also contributes to research on urban agriculture by shedding light on specific social and political dimensions of collective gardens in community settings.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Van Neste, Sophie L.
Mots-clés libres: sociologie urbaine; nouvelles formes d’engagement politique; engagement politique; participation politique; agriculture urbaine; jardins collectifs; trajectoires d’engagement; lifestyle politics; urban sociology; expanding forms of political engagement; political engagement; political participation; urban agriculture; collective gardens; political engagement trajectories
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 18 févr. 2022 22:18
Dernière modification: 18 févr. 2022 22:18
URI: https://espace.inrs.ca/id/eprint/12270

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice