Dépôt numérique
RECHERCHER

L’insertion économique et sociale des femmes immigrantes originaires d’Afrique occidentale et francophones à Montréal : Une approche par les réseaux

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Beye, Oumou Khairy Cathy (2021). L’insertion économique et sociale des femmes immigrantes originaires d’Afrique occidentale et francophones à Montréal : Une approche par les réseaux Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 212 p.

[thumbnail of Beye-OK-D-Octobre2021.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Si l’immigration ouest-africaine est relativement récente au Québec, comparativement à l’immigration européenne, elle grandit toutefois en importance. L’écart de revenu entre les non immigrants et ces nouveaux visages de l’immigration a également cru. Les femmes d'origine africaine font partie des groupes particulièrement touchés par les difficultés d'insertion. C’est pour cela que nous avons choisi dans cette recherche de nous intéresser à la compréhension de leurs difficultés d’insertion. Nous avons donc proposé une étude de cas, ciblant les immigrantes d’origine ouest-africaines et francophones à Montréal. L’objectif est de fournir une compréhension de la manière dont leur capital social, et plus précisément leurs réseaux de relations, intervient dans leur insertion économique et sociale. Une approche par les réseaux de relations qui a motivé une stratégie de recherche mixte, même si le qualitatif, par le biais des entretiens semi-dirigés, y prend plus de place. En effet, pour les besoins de la description des réseaux, l’usage du questionnaire a été nécessaire pour exécuter la méthode du générateur de position. Nous avons de plus construit un modèle d’analyse de l’insertion par les réseaux, qui nous a permis la présentation suivante des résultats. Les lieux de traduction sont là où se développent principalement les réseaux de relations de nos participantes, ce qui fait que la majorité d’entre elles ont des réseaux denses ramifiants, composés de liens faibles endogènes/intra-communautaires. Toutefois, si ces types de réseaux sont potentiellement vecteurs d’insertion, encore faut-il les mobiliser. C’est là la limite des vertus associées au capital social, en effet la grande majorité de nos participantes ont un réseau dense ramifiant et pourtant la plupart est en situation de précarité d’emploi. Les entraves à la mobilisation des réseaux qui sont ressorties des discours sont principalement la méfiance, mêlée à de la pudeur quand elle est dirigée vers la communauté ethnique.

If West African immigration is relatively recent in Quebec, compared to European immigration, it is growing in importance, however. The income gap between non-immigrants and these new faces of immigration has also grown. Women of African origin are particularly affected by integration difficulties. This is why we have chosen in this research to focus on understanding their integration difficulties. We therefore proposed a case study, targeting West African and Francophone immigrants in Montreal. The objective is to provide an understanding of how their social capital, and more precisely their networks of relationships, intervenes in their economic and social integration. An approach through networks of relationships which has motivated a mixed research strategy, even if the qualitative, through semi-structured interviews, takes up more space. Indeed, for the purposes of the description of the networks, the use of the questionnaire was necessary to execute the position generator method. We also built a network integration analysis model, which allowed us to present the results below. The places of translation are where the networks of relationships of our participants mainly develop, which means that the majority of them have dense branching networks, composed of weak endogenous / intra-community links. However, if these types of networks are potentially vectors of integration, it is still necessary to mobilize them. This is the limit of the virtues associated with social capital; indeed, the vast majority of our participants have a dense branching network and yet most are in a precarious employment situation. The obstacles to the mobilization of networks that emerged from the speeches are mainly distrust, mixed with embarrassment when it is directed towards the ethnic community.

Type de document: Thèse Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Leloup, Xavier
Co-directeurs de mémoire/thèse: Rose, Damaris
Mots-clés libres: immigrantes; immigration ouest-africaine; réseaux de relations; capital social; insertion; mobiliser; liens forts; liens faibles; enclavement relationnel; stabilité; précarité; Montréal; immigrant women; west-african immigration; network; social capital; integration; mobilize; strong ties; weak ties; relational isolation; stability; job insecurity
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 18 févr. 2022 22:08
Dernière modification: 02 mars 2022 02:41
URI: https://espace.inrs.ca/id/eprint/12269

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice