Dépôt numérique
RECHERCHER

Le virus Zika détourne la protéine « insulin-like growth factor 2 mRNA-binding protein 2 » (IGF2BP2) au cours de son cycle réplicatif

Mazeaud, Clément, Anton, Anaïs, Freppel, Wesley et Chatel-Chaix, Laurent ORCID: https://orcid.org/0000-0002-7390-8250 . Le virus Zika détourne la protéine « insulin-like growth factor 2 mRNA-binding protein 2 » (IGF2BP2) au cours de son cycle réplicatif In: Colloque en ligne du Centre d’Excellence en Recherche sur les Maladies Orphelines-Fondation Courtois, 23 novembre 2020, virtuel.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Le virus Zika (VZIK), est un Flavivirus constituant un enjeu de santé publique important pour lequel il n’existe aucune thérapie. Intervenant lors des étapes de traduction, réplication et encapsidation, son génome d’ARN viral (ARNv)est hautement régulé dans le temps et l’espace via des mécanismes encore incompris.

Dans le but d’identifier de nouveaux facteurs cellulaires régulant le destin de cet ARNv, nous nous sommes basés sur une liste de protéines liant l’ARN détournées par le virus de l’hépatite C, qui présente un cycle réplicatif similaire à celui du VZIK. Nous avons identifié IGF2BP2 comme un facteur pro-viral. En effet, la diminution de l’expression de ce facteur induit une diminution de la réplication du VZIK et de la production de particules virales infectieuses. Par microscopie confocal nous observons la co-localisation de ce facteur avec l’ARN double-brin, l’intermédiaire de réplication de l’ARNv, marquant les complexes de réplication. De plus nos expériences de co-immunoprecipitation du facteur IGF2BP2, nous ont permis de constater son interaction avec l’ARNv, la protéine capside et l’ARN polymérase virale NS5. Ces observations démontrent un rôle important d’IGF2BP2 dans le cycle viral. Cela supporte une potentielle contribution d’IGF2BP2 dans une plateforme de triage de l’ARNv, régulant le ciblage de ce dernier vers les complexes de réplication ou d’assemblage des virions. Pour finir nous observons aussi la relocalisation d’IGF2BP2 à proximité des mitochondries allongées, organelles hautement altérées par VZIK.

L’identification de nouveaux facteurs cellulaires pourrait permettre de trouver de possibles pistes thérapeutiques contre ce virus.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 14 juill. 2021 15:58
Dernière modification: 21 févr. 2022 17:18
URI: https://espace.inrs.ca/id/eprint/11794

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice