Dépôt numérique
RECHERCHER

Les aventures ordinaires des jeunes Montréalais.e.s racialisé.e.s

Kapo, Leslie Touré (2020). Les aventures ordinaires des jeunes Montréalais.e.s racialisé.e.s Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 297 p.

[thumbnail of Kapo-LT-D-Novembre2020.pdf]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

Depuis le début des années 2000, la conversation publique et les travaux scientifiques sur le phénomène des gangs de rue ciblent les pratiques urbaines transgressives des jeunes Montréalais.e.s racialisé.e.s au Québec. À partir de l’automne 2014, la vague des attaques violentes au Canada et des départs en Syrie renforce cette forme de stigmatisation. Cependant, peu d’études s’appuient sur l’expérience quotidienne et ordinaire de ces jeunes pour mieux comprendre ces phénomènes préoccupants, tout en négligeant leur contribution à la production de la ville. Cette thèse repose sur une ethnographie auprès de 28 jeunes montréalais.e.s, menée entre l’automne 2015 et le printemps 2018. L’enquête se concentre sur trois sites principaux : 1) le Collège de Maisonneuve, un établissement préuniversitaire de l’est de Montréal, ciblé comme le terreau de la radicalisation au Québec suite aux départs de certain.e.s étudiant.e.s vers la Syrie ; 2) la Petite-Bourgogne, le quartier historique de la communauté noire afrodescendante de Montréal et l’un des plus diversifiés et multiculturels de la ville ; 3) Saint-Michel, un quartier de l’est de la ville avec une forte concentration de population jeune, immigrante et appartenant aux minorités visibles. Cette ethnographie s’attarde sur les dynamiques minimisées par les travaux scientifiques traitant des jeunes Montréalais.e.s racialisé.e.s à partir de leur expérience quotidienne : stigmatisation, islamophobie, racisme et violence ordinaire. Par ailleurs, cette recherche met également en évidence d’autres processus, avec l’empiètement tranquille de la jeunesse montréalaise racialisée et la confrontation de la blanchité, des marges au centre de la ville de Montréal.

Since the early 2000s, the public conversations and academic studies of street gangs in Quebec have focused on urban transgressive practices of racialized youth in Montréal. This stigmatization has been reinforced following a series of violent attacks in Canada and the departure of young Montrealers to Syria in the autumn of 2014. Very few studies seriously consider the everyday experiences of this social group in constructing an understanding of street gang and radicalization phenomena, an oversight which also ignores the role of such ordinary experiences in the production of the city. I conducted ethnographic fieldwork following a group of 28 young racialized Montrealers from autumn 2015 to spring 2018. My investigation focused on three different sites: 1) Collège de Maisonneuve : a reputable post-secondary school located on Montréal’s east side which gained notoriety as a hotbed of radicalization after a number of students travelled to Syria; 2) Little Burgundy: the historical neighbourhood of the Montreal Black community and one of the most diversified and multicultural of the city; 3) Saint-Michel : an east side neighbourhood of the city with a high concentration of youth, immigrant and visible minority population. This ethnography amplifies the dynamics absent in academic literature of racialized young Montrealers and their everyday experiences of stigmatization, islamophobia, racism and ordinary forms of violence. Furthermore, this research illustrates other processes at work—the silent encroachment on the ordinary and the confrontation with whiteness from racialized young Montrealers—from the margin to the center of the city of Montréal.

Type de document: Thèse Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Boudreau, Julie-Anne
Co-directeurs de mémoire/thèse: Amiraux, Valérie
Mots-clés libres: Jeunesse ; Urbanité ; Intersectionnalités ; Pratiques transgressives ; Racialisation; Youth; Urbanity; Intersectionality; Transgressive practices; Racialization
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 19 mars 2021 18:45
Dernière modification: 24 août 2021 13:21
URI: https://espace.inrs.ca/id/eprint/11485

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice