Dépôt numérique
RECHERCHER

Une méthode prédictive non biaisée et géoréférencée d'estimation des dommages résidentiels d'inondation.

Leclerc, Michel; Secretan, Yves; Heniche, Mourad; Ouarda, Taha B. M. J.; Marion, Joëlle (2003). Une méthode prédictive non biaisée et géoréférencée d'estimation des dommages résidentiels d'inondation. Canadian Journal of Civil Engineering , vol. 30 , nº 5. p. 914-922. DOI: 10.1139/L03-065.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La gestion des risques d’inondation pour les résidences passe par une analyse économique mettant en présence le coût moyen annuel des dommages par les crues toutes probabilités confondues et le coût des ouvrages et mesures projetées en tenant compte du risque résiduel. Il est donc nécessaire de disposer de méthodes efficaces pour estimer la valeur du risque. L’approche proposée est du type « distribué » et fait appel à la simulation numérique pour établir la « hauteur de submersion », la principale variable explicative des dommages. L’approche repose sur une définition individualisée, géoréférencée de chaque résidence. Les données mesurées de submersion ainsi que les sommes indemnisées suite au déluge de 1996 à Laterrière au Saguenay ont été utilisées pour construire des lois empiriques de dommage en fonction de la submersion. Quatre relations fonctionnelles ont été établies. Les groupes de résidences sans et avec sous-sol et ayant une valeur inférieure ou supérieure à 50 000 $ se sont chacune vues attribuer une relation spécifique. Avec ces relations, et en ne faisant usage comme données d’entrée que de résultats de modèles à la position géoréférencée des résidences du secteur, il a été possible de reconstituer la valeur totale des dommages directs immobiliers à Laterrière.

Abstract

Flood risk management for residences requires an economical analysis involving the mean annual damage by floods, taking into account the whole range of probability of floods and the cost of projected fluvial enhancements and measures, taking also into account the residual level of risk. Efficient methods are therefore necessary to estimate these risk values. The proposed approach is of a "distributed" type; it involves numerical modeling for estimating "residential submersion depth", a variable, which explains most of the direct damages to residences. The method relies on an individualized georeferenced definition of each residence. Measured submersion data and the compensations obtained from the huge Saguenay flood in 1996 (Ville de Laterrière) were used to build empirical laws based on submersion. Four distinct relationships were established: residences with or without a basement and valued below or above $50,000 each were assigned a specific relationship. With these relationships, direct residential damages in Laterrière were assessed by using only simulation results at the georeferenced position of sector residences as input. It was then possible to evaluate the total amount of direct home damages in Laterrière.Key words: flood, risk, damage rating curves, Saguenay floods, numerical modeling, predictive model, georeference, geographic information system.

Type de document: Article
Mots-clés libres: inondation; risque; courbes de dommage; crues du Saguenay; simulation numérique; prévision; géoréférence; système d’information géographique; flood; risk; damage rating curves; Saguenay floods; numerical modeling; predictive model; georeference; geographic information system
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 08 janv. 2021 14:06
Dernière modification: 08 janv. 2021 14:06
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/11071

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice