Dépôt numérique
RECHERCHER

Élucidation de la résistance aux parabens chhez enterobacter gergociae et enterobacter cloacae.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Valeanu, Loredana (1993). Élucidation de la résistance aux parabens chhez enterobacter gergociae et enterobacter cloacae. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut National de la Recherche Scientifique, Maitrise en microbiologie appliquée, 174 p.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (37MB) | Prévisualisation

Résumé

Des souches d' Enterobacter gecgoviae et cloacae furent isolées à partir d'un supplément minéral (vendu commercialement) stabilisé par des esters de l'acide parahydroxybenzoique(parabens). Ces souches possèdent un ou des mécanismes de résistance vis-à-vis des parabens leur permettant de se multiplier et d'entrainer la dénaturation du produit contaminé. Le but du travai 1 fut de tenter d'élucider 1 e ou 1 es mécanismes de résistance face aux parabens pour permettre la mise au point d'un système de conservation efficace.

Pour ce faire, les conditions optimales de croissance des différentes souches furent déterminées. Une étude de la résistance face à différents antibiotiques et un examen en microscopie électronique furent éqal ement effectuées. Dans un deuxième temps 1 es acides gras totaux et membranaires des souches GMR {résistant) et GMS (sensible) furent extraits et comparés. D'autre part, un enzyme de type estérase produit principalement par la souche EM (résistant) fut mis en évidence. Finalement une tentative fut effectuée pour extraire 1 es 1 ipopol ysaccharides des souches GMR et GMS.

En ce qui concerne la résistance face aux antibiotiques, un corrélation semble exister entre la résistance aux parabens et à l'ampicilline. L'examen en microscopie électronique démontra la présence d'un espace périplasmique caractéristique des bâtonnets Gram négatifs ainsi qu'une différence significative de l'aspect des parois des souches GMR (lisse) et GMS (rugueux).

L'étude des acides gras totaux et membranaires de ces deux souches démontra que la souche lisse possédait 35\ de plus d'acides gras saturés par rapport à la souche rugueuse. Cette forte concentration en acides gras saturés rend 1 a membrane cellulaire moins perméable aux petites molécules hydrophobes telles les parabens et augmente donc la résistance de la bactérie face à l'agent de conservation.

L'extraction des lipopolysaccharides ne donna pas les résultats escomptés à cause des faiblesses de la méthode utilisée.

L'enzyme de type estérase produit par la souche Enterobacter cloacae (EM) semble possèder la capacité de transformer les parabens et de permettre leur utilisation comme source de carbone par 1 es bactéries. Des travaux préliminaires de purification et de caractérisation furent entrepris mais ne purent être achevés à cause des contraintes de temps.

Finalement, un plasmide de haut poids moléculaire fut mis en evidence chez la souche EM. Ce plasmide, seulement présent chez la souche EK, pourrait jouer un rôle dans la résistance face aux parabens en augmentant la production estérasique chez cette souche.

Deux mécanismes de résistance furent donc mis en evidence chez les souches d'Enterobacter. La connaissance de ces mécanismes facilitera le choix ou la mise au point d'un systême de conservation efficace qui pourra stabiliser à long terme le supplément minéral.

Type de document: Thèse Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Paquette, Gilles
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 22 août 2019 15:22
Dernière modification: 22 août 2019 15:22
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/8550

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice