Dépôt numérique
RECHERCHER

Étude comparative : les systèmes scolaires français et suédois.

Paradis, Julie (2008). Étude comparative : les systèmes scolaires français et suédois. Rapport-stage. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 211 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette recherche porte sur la démocratie scolaire et les systèmes éducatifs suédois et français, le tout basé sur la réalité québécoise. C’est sous l’angle de la gouvernance locale, au moyen de la décentralisation et de la démocratie locale, que nous avons choisi d’aborder cette question. Ce choix a été fait en lien avec notre cursus, mais aussi en raison des questionnements qui sont omni-présents quant à la pertinence de la commission scolaire comme instance de gouvernance locale avec un palier administratif dans la composition du système d’éducation québécois. Nous croyons également qu’étudier ce sujet sous cet angle permettra de faire ressortir des constats intéressants qui, comparés à la réalité propre à d’autres pays, pourront occasionner des réflexions très intéressantes sur le sujet. De plus, cet angle est tiré de caractéristiques inhérentes du système scolaire québécois et qui le rendent unique en son genre. C’est pourquoi nous souhaitons utiliser ces dernières pour analyser les deux autres modèles à l’étude, soit le système suédois et le système français. Mais quel est le sujet de ce travail? De prime abord, précisons qu’il porte sur l’éducation et la façon dont elle est dispensée en France, en Suède et au Québec. Nous souhaitons comparer le modèle québécois avec deux autres modèles représentant des pays aux habitudes différentes en matière d’administration. Aussi, le but de cette comparaison n’est pas de classifier ces pays du meilleur au pire, mais plutôt d’approfondir nos connaissances afin de nous guider lorsque le modèle québécois est sur la sellette, tout en faisant ressortir les succès et insuccès de ces modèles. Nous tenons à préciser que nous avons choisi de ne pas nous prononcer sur la qualité des modèles, que ce soit les modèles français, suédois et même québécois, car nous ne considérons pas que ce soit l’objectif du travail. Le mandat confié par le FCSQ ne demandait pas la réalisation d’un tel exercice, et nous croyons que notre devoir d’objectivité nous oblige à ne pas poser de jugement sur les résultats que nous obtenons. Malgré tout, nous nous permettons de faire des commentaires quant aux conséquences de certains résultats, mais, s’il y a lieu, précisons que ces commentaires sont personnels. Finalement, ce travail porte sur la démocratie scolaire et la façon dont elle est exercée dans les trois modèles. Nous axons également l’analyse sur les notions de décentralisation et de gouvernance car ils entrent directement dans notre champ de compétence, qui est rapidement dépassé lorsqu’il est question de pédagogie ou d’autres éléments très spécifiques au monde de l’éducation.

Type de document: Rapport-stage
Directeur de mémoire/thèse: Collin, Jean-Pierre
Mots-clés libres: Éducation; administration scolaire; comparaison; démocratie; modèle; province; Québec; France; Suède.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 22 janv. 2013 20:01
Dernière modification: 17 juill. 2015 17:35
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/850

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice