Dépôt numérique
RECHERCHER

Capital social, générosité et gestion métropolitaine : étude de quatre communautés civiques d'Amérique du Nord.

Le Blanc, Marie-France (2003). Capital social, générosité et gestion métropolitaine : étude de quatre communautés civiques d'Amérique du Nord. Thèse. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 403 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (23MB) | Prévisualisation

Résumé

Cette thèse analyse de façon comparative les différents modèles de gestion métropolitaine et de gouvernance dans quatre agglomérations d'Amérique du Nord, soit Montréal, Toronto, Minneapolis-St. Paul et Milwaukee. Bien que reconnaissant l'influence déterminante exercée par les gouvernements de tutelle (provinces et États), l'étude vise à retracer les caractéristiques qui, à l'intérieur de chaque communauté, semblent expliquer le succès et la performance (ou la faiblesse) des différents modèles de gestion expérimentés dans ces métropoles. L'examen des communautés civiques met en perspective le rôle important joué par les milieux économiques et civiques et par les valeurs prévalant tant au niveau local qu'au niveau sub-national (c'est-à-dire au niveau de la province ou de l'État). La comparaison des quatre agglomérations s'appuie sur différents concepts théoriques dont celui du capital social, pour lequel une approche nouvelle est proposée. Bien que le capital social ne soit pas le seul facteur déterminant, il apparaît que les traditions de coopération et de solidarité associées au capital social contribuent beaucoup à la performance des modèles de gestion retenus dans chacune des agglomérations. Le cadre théorique élaboré à partir de ce concept et de celui des régimes urbains, notamment, permet d'analyser et de comparer les communautés civiques des quatre agglomérations selon une approche qualitative et longitudinale. Après une présentation des concepts et une description des institutions politiques régulant les modes de gestion métropolitaine dans les quatre agglomérations (origines et évolution des gouvernements métropolitains et autres formes de gouvernance), la thèse utilise une version légèrement modifiée du concept de capital social tel que développé par Robert Putnam, et fait notamment l'examen de la générosité publique (tel le rôle redistributeur du secteur public) et de la générosité privée. L'étude des facteurs déterminants pour la gestion des agglomérations s'effectue dans un premier temps au niveau sub-national afin de préciser le contexte politique et culturel avec lequel les communautés civiques des agglomérations à l'étude doivent composer. La nature des gouvernements et les valeurs des commettants, dont la générosité publique, sont scrutées afin d'expliquer pourquoi certains gouvernements de tutelle sont plus favorables que d'autres à la réfonne des institutions métropolitaines. L'étude se poursuit avec l'examen des communautés civiques au niveau local et s'appuie sur une démarche historiographique centrée sur le rôle des élites locales à « l'ère progressiste)} et sur une mise en parallèle des communautés civiques actuelles analysées sous l'angle de la générosité privée et de leur capacité de s'ordonner, laquelle est évaluée en fonction de l'importance et de la mission accordées aux forces de l'ordre. La contribution principale de cette thèse sur la gestion métropolitaine en Amérique du Nord est de confirmer l'importance du local, même dans un contexte où les gouvernements de tutelle ont beaucoup de pouvoir, et de démontrer que les agglomérations ayant des modes de gestion efficaces s'appuient sur des communautés civiques bien développées. La thèse pennet également de reconsidérer certains postulats concernant le capital social, qui s'avère moins statique et plus complexe que ce que l'on présume souvent.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Collin, Jean-Pierre
Co-directeurs de mémoire/thèse: Godbout, Jacques T.
Mots-clés libres: Gestion métropolitaine; gouvernance; comparaison; capital social; coopération; association; solidarité; générosité; philanthropie; gouvernement; local; développement; économie; agglomération urbaine; métropole; ville; communauté civique; Montréal; Toronto; Minneapolis; St-Paul; Minneapolis-St-Paul; Milwaukee.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 21 juin 2012 20:26
Dernière modification: 20 juill. 2015 11:54
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/85

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice