Dépôt numérique
RECHERCHER

Polymorphismes intra-spécifiques dans les lipophosphoglycanes (LPG) de Leishmania braziliensis et son rôle dans l'interaction avec les macrophages murins

Vieira, Thállitha Samih; Rugani, Jeronimo N.; Nogueira, Paula M.; Gontijo, Célia Maria Ferreira; Arango Duque, Guillermo; Descoteaux, Albert; Soares, Rodrigo P. . Polymorphismes intra-spécifiques dans les lipophosphoglycanes (LPG) de Leishmania braziliensis et son rôle dans l'interaction avec les macrophages murins In: Congrès Armand-Frappier 2017 (10e édition), 9-11 novembre 2017, Orford (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La leishmaniose est une maladie infectieuse parasitaire causée par le parasite du genre Leishmania. Environ 1,3 million de nouveaux cas se produisent chaque année avec une mortalité estimée entre 20 000 et 30 000 patients. Dans les Amériques, L. braziliensis est responsable de la forme cutanée et muco-cutanée de la maladie. Le glycoconjugué étudié le plus en détail dans Leishmania est le LPG qui est trouvé dans les formes promastigotes. Par conséquent, ce projet vise à décrire la structure des unités répétitives des LPGs des formes procycliques des souches de L. braziliensis, pour ainsi caractériser la structure des glycoconjugués des espèces du Nouveau Monde et leur importance lors du processus d'interaction. Les LPGs ont été extraits et purifiés à partir de 6 souches, 1 isolée de lésion typique (RR051), 2 de lésion atypique (RR418 et RR410), 1 de lésion muco-cutanée (M15991), 1 isolé de vecteur phlébotomine (M8401) et une souche de référence (M2903). Les résultats des tests de macrophages ont montré qu'il y avait une production plus élevée de NO, IL-12, IL-6 et de TNF dans la plupart des souches, ainsi que celles isolées du vecteur et des souches atypiques. Cette production se produit préférentiellement via TLR4 car son retrait supprime complètement une activité dans certains groupes. Cela diffère de la souche isolée de la lésion muco-cutanée qui présente une faible activation de TLR dans tous les groupes testés. Ceci est similaire aux souches typiques et atypiques et M8401 semble être bien pro-inflammatoire, ainsi que la souche isolée d'une lésion muco-cutanée moins pro-inflammatoire. Cela nous amène à la conclusion que les LPGs de différentes formes cliniques et vectorielles identifient des macrophages murins activés de façon différentielle. Cependant, pour mieux éclaircir ces différentes réponses, Nous prévoyons d'évaluer les LPGs de différentes manières cliniques dans la modulation des phagosomes de ces macrophages.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique no 8
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 20 mars 2019 05:45
Dernière modification: 20 mars 2019 05:45
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7969

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice