Dépôt numérique
RECHERCHER

Influence de la résistance aux antibiotiques de type β-lactame sur la radiorésistance d’Escherichia coli O157:H7Gu

Gaougaou, Ghizlane; Ben Fadhel, Yosra; Déziel, Éric; Lacroix, Monique . Influence de la résistance aux antibiotiques de type β-lactame sur la radiorésistance d’Escherichia coli O157:H7Gu In: Congrès Armand-Frappier 2017 (10e édition), 9-11 novembre 2017, Orford (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Escherichia coli (E. coli) O157:H7 est l’un des principaux agents pathogènes responsables des toxi-infections d’origine alimentaires. Il se transmet à l’Homme principalement par la consommation de viande d’animaux infectés. Ces animaux sont souvent traités par des antibiotiques favorisant des résistances bactériennes par la sélection naturelle de populations transportant des mutations. Chez E. coli O157:H7 souche EDL933, des mutants résistants à l’ampicilline sont connus. Nous voulions déterminer si les populations adaptées aux antibiotiques peuvent aussi développer des résistances à d’autres types de stress tel l’irradiation-γ. Ce traitement est utilisé par les industries alimentaires pour réduire la croissance des agents pathogènes et prolonger la durée de conservation des aliments sans altérer leurs qualités. L’effet de deux gènes intervenant dans la résistance aux antibiotiques de types β-lactame, soit la β-lactamase codée par ampC et la perméase produite de ampG, sur la radiorésistance d’O157:H7 a été évalué. Des populations d’O157: H7 adaptées à 7, 15 ou à 25 μg/mL de kanamycine ou de carbénicilline et les mutants ΔampC, ΔampG ont été produits et irradiés à une dose de 0,4kGy. Une quantification de l’expression génique par QRT-PCR et un suivi de croissance et de viabilité ont été effectués. Les résultats ont démontré que l’irradiation augmente l'expression d'ampC et d'ampG chez O157:H7. Nous avons remarqué une radiosensibilisation des mutants ΔampC et ΔampG plus élevée due à une réduction de 2 et 2,8 log10UFC/mL successivement comparativement à la souche sauvage (réduction de 1,6 log10UFC/mL). Cependant, O157:H7 pré-adaptée à 25 μg/mL de carbénicilline était complètement résistante à 0,4kGy. E. coli adaptée à la carbénicilline aurait donc développé une résistance à l'irradiation-γ, probablement par la surexpression d'AmpC et AmpG. Ces résultats peuvent constituer un grand intérêt pour les industries alimentaires quant à l’irradiation de viande obtenue directement d’animaux traités par des β-lactames pouvant affecter l'efficacité du traitement par l’irradiation.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 18 mars 2019 18:20
Dernière modification: 18 mars 2019 18:20
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7951

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice