Dépôt numérique
RECHERCHER

Coronavirus humain, neuropropagation et virulence : Importance de sa protéine d’enveloppe (E).

Dubois, Guillaume; Stodola, Jenny Karen; Le Coupanec, Alain; Desforges, Marc; Talbot, Pierre J. . Coronavirus humain, neuropropagation et virulence : Importance de sa protéine d’enveloppe (E). In: Congrès Armand-Frappier 2017 (10e édition), 9-11 novembre 2017, Orford (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les coronavirus humains (HCoV) sont des pathogènes infectant les voies respiratoires, provoquant diverses pathologies. Ces virus sont aussi capables d’envahir le système nerveux central (SNC) et d’y établir une infection persistante. L’étude du SARS-CoV a mis en évidence le rôle de la protéine d’enveloppe (E) dans la pathologie induite suivant l’infection. Nous avons émis l’hypothèse que la protéine E du HCoV-OC43 est un facteur de virulence modulant le développement de pathologies neurologiques par l’intermédiaire de ses domaines fonctionnels (domaine transmembranaire, TM, et domaine d’interaction PBM). Afin de vérifier cette hypothèse, nous avons généré divers virus mutants n’exprimant pas la protéine E ou possédant des domaines altérés, que nous avons injectés à des souris. Nous avons ainsi pu démontrer que l’absence d’une protéine E entière et fonctionnelle réduit drastiquement la dissémination du HCoV-OC43 dans le SNC de même que la neurovirulence, même si l’atteinte du SNC à partir de la cavité nasale n’est pas affectée. De plus, le suivi de l’infection dans le SNC montre que les domaines TM et PBM de la protéine sont très importants pour la dissémination et la réplication virale dans les différentes régions du cerveau et la moelle épinière. Ces résultats coïncident avec les observations obtenues en culture cellulaire où une protéine E complète et fonctionnelle au niveau des deux domaines étudiés est nécessaire pour une production et une propagation efficace de virus infectieux dans des modèles de neurones humain et murin. Nous avons donc pu démontrer que la protéine E du HCoV-OC43 joue un rôle important dans la dissémination virale et est un facteur de virulence. Puisque les domaines TM et PBM sont impliqués dans cette modulation, ils représentent des cibles thérapeutiques d’intérêt pour lutter contre le développement de maladies neurologiques suivant l’infection du SNC. (Subventionné : CRSNG / Chaire de recherche du Canada-PJT).

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 18 mars 2019 18:09
Dernière modification: 18 mars 2019 18:09
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7946

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice