Dépôt numérique
RECHERCHER

Analyse multiparamétrique à haute résolution de carottes de forage dans la région de Matagami 2014-2015, résultats préliminaires.

Ross, Pierre-Simon; Schnitzler, Nathalie; Bourke, Alexandre (2016). Analyse multiparamétrique à haute résolution de carottes de forage dans la région de Matagami 2014-2015, résultats préliminaires. Manuscrits bruts (MB 2016-17). Ministère de l'Énergie et Ressources naturelles du Québec, Québec.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Le Laboratoire mobile de caractérisation physique, minéralogique et chimique des roches (LAMROC) permet de mesurer de manière non-destructive la densité par atténuation des rayons gamma, la minéralogie par spéctrométrie visible et infrarouge, la géochimie par fluorescence des rayons X (FRX) et la susceptibilité magnétique des carottes de forage, directement sur les sites d'entreposage des carottes. Dans le cadre d'un projet de recherche financé par le FRQNT, l'INRS a réalisé une analyse multiparamétrique à haute résolution de carottes de forage avec le LAMROC dans la région de Matagami sur la période 2014- 2015. Plus spécifiquement, des forages ont été choisis dans le secteur de la mine Bracemac- McLeod de Glencore, le partenaire industriel du projet. Ce rapport présente les résultats préliminaires de cette étude. Neuf forages ont été analysés au LAMROC et ont fait l'objet de descriptions géologiques détaillées (MC-04-06, MC-04-11, MC-05-14, MC-05-15, MC-05-19/19A, MC-08-67, MC- 09-76, MCL-12-09 et MCL-13-29). La résolution spatiale des mesures est de l'ordre de 20- 30 cm pour la majorité des paramètres et l'espacement est le double pour la géochimie Les forages vont de la lentille de sulfures massifs volcanogènes McLeod jusqu'à 1,5 km vers l'ESE, ce qui permet de voir comment les propriétés varient en fonction de la distance du gisement. Les résultats sont présentés sous forme de profils, correspondant à chaque paramètre mesuré en fonction de la profondeur. Chaque forage est représenté par quatre figures (propriétés physiques et ratios géochimiques; éléments majeurs; éléments traces; minéralogie). Les paramètres étant spatialement corrélés, il est possible de raffiner les contacts, de discriminer les lithologies et de caractériser l'altération. La caractérisation du halo d'altération autour d'un gisement peut mener à l'élaboration de vecteurs d'exploration, c'est-à-dire qu'on peut déterminer comment la concentration de certains éléments (vecteurs géochimiques) ou la variation de composition de certaines familles de minéraux (vecteurs minéralogiques) évoluent en fonction de la distance du gisement. La composition des micas blancs et des chlorites varie en fonction de l'intensité de l'altération et de la proximité à une zone minéralisée. En règle générale, les micas blancs sont intermédiaires à phengitiques. Mais dans les rhyolites de Bracemac et du Lac Watson, lithologies hôtes de la minéralisation, la composition des micas blancs devient progressivement muscovitique au-dessus de la zone minéralisée, tandis que les chlorites sont magnésiennes au-dessus et de minéralisation et deviennent plus ferrifères en-dessous. En comparant les variations de composition de ces minéraux en fonction de la distribution des forages, il est possible de mettre en évidence la distribution de l'altération et donc d'élaborer des vecteurs qui pointent vers la minéralisation.

Type de document: Rapport
Informations complémentaires: © Gouvernement du Québec
Mots-clés libres: propriétés physiques; géochimie; minéralogie; carottes de forage; Matagami; sulfures massifs volcanogènes
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 28 nov. 2018 19:07
Dernière modification: 28 nov. 2018 19:07
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7768

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice