Dépôt numérique
RECHERCHER

Géochimie des roches volcaniques archéennes du Groupe de Blake River, Sous-province de l'Abitibi, Québec : composition des échantillons « frais »

Sterckx, Sarane; Ross, Pierre-Simon; Cloutier, Jean (2014). Géochimie des roches volcaniques archéennes du Groupe de Blake River, Sous-province de l'Abitibi, Québec : composition des échantillons « frais » Manuscrits bruts (MB 2014-32). Ministère de l'Énergie et Ressources naturelles du Québec, Québec.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La Sous-province de l'Abitibi, une ceinture de roches volcano-sédimentaires archéennes, constitue l'un des meilleurs endroits au monde pour l'exploration des gisements de cuivre, or, zinc et argent de type sulfures massifs volcanogènes (SMV). Le Groupe de Blake River dans le secteur de Rouyn-Noranda comprend deux camps miniers de SMV importants : le camp de Noranda et le camp de Doyon-Bousquet-LaRonde, qui représentent un peu moins de la moitié du tonnage total de SMV de l'Abitibi. La stratigraphie des roches volcaniques encaissantes contrôle en partie la mise en place des gisements de SMV. Cependant, à l'échelle régionale du Groupe de Blake River, peu de niveaux marqueurs sont définis. Une meilleure compréhension de la stratigraphie des roches volcaniques sous-marines du Groupe de Blake River est essentielle pour définir la position des gisements connus et faciliter l'exploration. C'est là l'objectif du projet commencé à l'automne 2012 à l'INRS-ETE avec le soutien du MRN. Ces dernières années, des milliers d'analyses géochimiques (incluant les éléments majeurs et les traces) sont devenues disponibles, ainsi que des datations U-Pb, fournissant un cadre spatio-temporel aux événements volcaniques et à la minéralisation. Pourtant, les données lithogéochimiques n'ont pas été exploitées à leur plein potentiel. Le projet se base sur la compilation de données issues du SIGÉOM et de d'autres sources, d'un rééchantillonnage sur le terrain et de réanalyses d'anciens échantillons. Une banque de données de près de 3000 analyses complètes de roches volcaniques du Groupe de Blake River a été compilée. La classification des roches volcaniques étant traditionnellement définie en fonction de la silice, le diagramme SiO₂ vs Zr/TiO₂ est utilisé ici pour pouvoir nommer les 1555 roches volcaniques les moins altérées du Groupe de Blake River. Le caractère bimodal de l'ensemble du Groupe de Blake River est vérifié bien que certaines formations soient majoritairement mafiques (ex. Reneault-Dufresnoy) ou felsiques (ex. Bousquet). À l'échelle du Groupe de Blake River l'affinité magmatique varie de tholéiitique à calcoalcaline, mais elle est principalement transitionnelle.

Type de document: Rapport
Informations complémentaires: © Gouvernement du Québec
Mots-clés libres: Groupe de Blake River; géochimie; stratigraphie; classification; roches volcaniques; sulfures massifs volcanogènes
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 28 nov. 2018 19:05
Dernière modification: 28 nov. 2018 19:05
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7767

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice