Dépôt numérique
RECHERCHER

Impact du canid herpesvirus 1 sur les microARNs cellulaires

Ben Hamouda, Maha; Pearson, Angela . Impact du canid herpesvirus 1 sur les microARNs cellulaires In: Congrès Armand-Frappier 2017 (10e édition), 9-11 novembre 2017, Orford (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Le canidherpesvirus 1 (CHV-1) est un agent pathogène qui infecte les canins tels que les chiens et les renards. L’infection par le CHV-1 mène à des infections respiratoires chez les chiens adultes en santé, des hémorragies disséminées chez les chiots âgés de moins de deux semaines.

Malgré l’importance du (CHV-1) dans les cliniques vétérinaires, peu d’informations sont connues à propos de la biologie de cet agent pathogène. Dans le but de mieux comprendre l’impact du (CHV-1) sur la cellule hôte, nous allons étudier l’impact du (CHV-1) sur les microARNs cellulaires, des petits ARNs non-codants qui peuvent réguler l’expression génique de gènes spécifiques. Dans les dernières années, il a été découvert que pour certaines infections virales, il existe des microARNs cellulaires pouvant affecter l’infection notamment au niveau de la réponse immune innée.

Notre hypothèse de travail est que l’infection par le CHV-1 module les niveaux d’expression de certains microARNs cellulaires pour promouvoir la réplication virale. Notre premier objectif sera de déterminer les changements au profile de microARNs cellulaires dans les cellules canines MDCK suite à l’infection par le CHV-1 via une stratégie de micropuces. Une fois que des microARNs dont leur niveau a changé au cours de l’infection seraient identifiés, ces résultats seront validés par Northern blot avec deux souches virales dont les séquences des génomes complets sont disponibles. Les cibles potentielles de ces miRNAs seront déterminées in silico, puis leur fonctionnalité testée en utilisant des gènes rapporteurs. Le deuxième objectif sera de déterminer l’impact des gènes cellulaires ciblés sur la réplication virale en modulant leur expression à la baisse via des siARNs ou par surexpression dans les cellules infectées.

Les résultats de ce projet contribueront à une meilleure compréhension de la relation du CHV-1 avec la cellule hôte.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: affiche scientifique no 44
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 18 mars 2019 14:46
Dernière modification: 27 mai 2019 18:38
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/7531

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice