Dépôt numérique
RECHERCHER

Les variations socio-spatiales dans la qualité de la voirie publique locale à Puebla au Mexique.

Echeverria Labraña, Pamela (2002). Les variations socio-spatiales dans la qualité de la voirie publique locale à Puebla au Mexique. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en études urbaines, 135 p.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La question touchant la qualité des équipements et services publics dans les pays en voie de développement est au coeur des préoccupations tant chez les gouvernements, les organismes internationaux que les collectivités. Cette inquiétude s'appuie sur de nombreuses recherches qui font état de carences dans la fourniture et la qualité des infrastructures urbaines dans nombre de pays. Elles s'attardent aussi au rôle que joue l'État dans la prestation des services publics et à l'impact des formules de financement sur la qualité de ces derniers. Bien que tous s'entendent pour dire que les infrastructures urbaines sont des éléments qui structurent les villes et qui s'avèrent vitales pour le bien-être économique et social des collectivités, il semble que l'accessibilité à des services publics adéquats n'est pas chose acquise, malgré les efforts déployés par les di vers intervenants concernés. Ce mémoire s'attarde à la problématique de la dégradation des infrastructures routières, plus particulièrement, à la question touchant la qualité de la voirie publique locale dans une ville d'Amérique latine qui est celle de Puebla au Mexique. Il s'appuie sur des enquêtes menées dans sept quartiers périphériques de la municipalité et sur des entretiens auprès de gestionnaires municipaux. Le but étant de mieux comprendre les raisons qui expliquent les différences de qualité d'un bien local entre quartiers abritant des populations de statuts socio-économiques divergents. Les variations socio-spatiales dans la qualité de la voirie publique locale tiennent à une série d'indicateurs qui sont le propre de chaque unité territoriale locale. Qui plus est, les résidents sont des acteurs et des intervenants directs en matière d'entretien, démontrant l'émergence d'une gestion privatisée des services et le signe d'un certain désengagement des autorités municipales en matière de fourniture de services locaux.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Polèse, Mario
Mots-clés libres: Statut social; quartier; qualité; voirie; favoritisme; degré de responsabilité; participation; résident; citoyen; organisation communautaire; communauté; individu; Puebla; Mexique; pays; développement; municipal
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 11 déc. 2014 21:31
Dernière modification: 17 juill. 2015 18:48
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/71

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice