Dépôt numérique
RECHERCHER

Colocalisation et migration du DFF40 lors de l’apoptose

Séguin-Grignon, Marie-Noëlle; Johnson, Bruno; Malboeuf, Valérie; Raymond, Cédric; Bernier, Jacques . Colocalisation et migration du DFF40 lors de l’apoptose In: 13ème colloque annuelle du centre de recherche Biomed, 28 avril 2017, Cœur des Sciences, UQAM, Montréal (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Le « DNA Fragmentation Factor » DFF40 est connu pour son rôle d’endonucléase durant l’apoptose. Par sa fonction, cette protéine possède une localisation nucléaire, mais sa localisation cellulaire de base demeure controversée. Entre autre, nos précédents résultats indiquent qu’une fraction O - glycosylée du DFF40 se localise au niveau de la fraction membranaire dans les cellules Jurkatt. De plus, l’existence d’une fraction cytoplasmique a été révélée dans des neuroblastomes et des lymphomes. Le but de notre étude est donc d’investiguer la localisation du DFF40 et son déplacement dans la cellules. L’analyse in sillico de la séquence protéique du DFF40 montre une séquence N - term de localisation mitochondriale. L’isolation des mitochondries sur gradient de Percoll® et celle à l’aide du kit de Thermo Fisher Scientific nous ont permis d’observer une fraction mitochondriale du DFF40 dans des cellules Jurkat qui augmente lors de l’apoptose induite par la staurosporine. Cette localisation a été confirmée dans les cellules Jurkat et les HepG2 à l’aide de microscopie électronique. Une analyse d’immunofluorescence en microscopie confocal sur des cellules HepG2 a révélé l’augmentation lors de l’apoptose de la colocalisation entre un marqueur mitochondrial (le MitoTracker®) et le DFF40 à l’aide de trois anticorps ciblant des régions différentes de la protéine. La colocolisation a été confirmée à l’aide d’un anticorps ciblant une protéine membranaire de la mitochondrie, Tom20. L’absence de colocalisation avec un marqueur lysosomal (Lamp1) et avec un marqueur du réticulum endoplasmique (calnexine) ont également été obtenue. Il est intéressant que lors de l’induction de l’apoptose, précédement à la localisation mitochondrial du DFF40, il y a formation d’un regroupement de DFF40 en périphérie de la cellule. Son interaction avec la vimentine, protéine du cytosquelette connu pour faire ce type de patron de localisation, sera alors analysé par immunofluorescence et immunoprécipitation. De nouvelles fonctions sont attribuées au DFF40 tant dans la différenciation cellulaire que dans la stabilité génomique, suggérant que le DFF40 pourrait avoir une fonction plus tôt dans le processus de l’apoptose. Or une bonne compréhension des partenaires et de la localisation du DFF40 au début de l’apoptose est essentielle à la compréhension général des rôles de cette protéine et de sa régulation.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 26 déc. 2017 18:22
Dernière modification: 26 déc. 2017 18:22
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6639

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice