Dépôt numérique
RECHERCHER

Effet de la mélatonine sur le stress du reticulum endoplasmique induit par une hypoxie/réoxygénation dans les cellules de choriocarcinome placentaire BeWo

Wong-Yen, Philippe; Vaillancourt, Cathy . Effet de la mélatonine sur le stress du reticulum endoplasmique induit par une hypoxie/réoxygénation dans les cellules de choriocarcinome placentaire BeWo In: 12ème colloque du centre de recherche Biomed, 5 mai 2016, Centre de congrès Palace, Laval (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

La mélatonine est synthétisée dans le placenta humain et a un effet protecteur sur les trophoblastes villeux. En effet, la mélatonine protège le trophoblaste contre des dommages moléculaires et des dysfonctions cellulaires induit par un stress oxydatif en condition d'hypoxie/réoxygénation (H/R). Par contre, le mécanisme par lequel la mélatonine protège et régule l’hémostasie demeure peu étudié. Il a été démontré que l’H/R induit le stress du réticulum endoplasmique (RE) dans le placenta. Sous situation de stress oxydatif induit par H/R, le RE active un mécanisme appelé la réponse aux protéines mal repliées par l’activation de PERK, IRE1 α, GRP78 et CHOP qui peuvent mener à l’apoptose des cellules. Par contre, si la mélatonine protège le trophoblaste contre les dommages induit par une H/R via une action sur le stress du RE n’a jamais été étudié. L’hypothèse est que la mélatonine protège le trophoblaste humain du stress du RE induit par H/R. La lignée cellulaire de chorio- carcinome humain, BeWo, modèle de trophoblaste villeux, a été traitée en condition de normoxie (8% O 2 ) ou d’H/R (0,5/8% O 2 ), avec de la mélatonine (0 – 1 mM) et l’expression des protéines du stress du RE a été analysée par western blot. La mélatonine à 1 mM active GRP78 et les voies PERK et IRE1 α dans les cellules BeWo sous condition d’H/R, sans effet sur la protéine CHOP (voie apoptotique). Ces données suggèrent que la voie autophagique serait préférentiellement activée par rap- port à voie apoptotique par la mélatonine dans les cellules BeWo en condition H/R. Ces résultats montrent que la mélatonine régule les voies de l’autophagie et du stress du RE afin de maintenir l’homéostasie du placenta et le bon déroulement de la grossesse.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 25 déc. 2017 22:18
Dernière modification: 25 déc. 2017 22:18
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6617

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice