Dépôt numérique
RECHERCHER

Le rôle de Cx43 dans le cancer du sein, une question de contexte

Busby, Mélanie; Hallett, Michael; Plante, Isabelle . Le rôle de Cx43 dans le cancer du sein, une question de contexte In: 12ème colloque du centre de recherche Biomed, 5 mai 2016, Centre de congrès Palace, Laval (Québec).

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Les jonctions gap sont des canaux transmembranaires permettant la communica- tion directe entre deux cellules adjacentes. Bien que le rôle de suppresseur de tu- meur de Cx43, une protéine de jonction gap, ait été bien démontré, de récentes études remettent en question ce dogme. Ces études suggèrent que Cx43 pourrait jouer un rôle opposé dans les stades plus avancés du cancer ou encore selon les types de tumeurs. Dans le cancer du sein, au moins quatre sous - types moléculaires ont été identifiés : les tumeurs Luminal A, Luminal B, surexprimant Her2 et triple - négatif.

L’hypothèse à la base de ce projet est que le rôle de Cx43 diffère selon le sous - type moléculaire de cancer du sein, et que les gènes co - exprimés avec Cx43 selon le sous - type peuvent expliquer ces variations. Nous avons investigué les profils d’ex- pression génique de tumeurs du sein ainsi que de lignées cellulaires cancéreuses dans des bases de données publiques afin de déterminer quels gènes sont co - exprimées avec Cx43 en fonction des sous - types de tumeur.

La stratification des tumeurs en sous - types moléculaires a révélé que dans les can- cers du sein de sous - type luminal, une forte expression de l’ARNm de Cx43 est associée à un meilleur pronostic tandis que dans les tumeurs surexprimant Her2, elle est associée à un mauvais pronostic. Spécifiquement dans les tumeurs Her2, Cx43 est co - exprimé avec des gènes associés avec la progression du cancer, soit des gènes impliqués dans le remodelage de la matrice extracellulaire, la transition épithelio - mésenchymateuse (EMT), le compartiment des cellules souches mam- maires et l’invasion dans le cancer du sein (regroupés ici sous la désignation de gènes EMT). Dans les autres sous - types de cancer du sein, cette co - expression est également observée, bien qu’un sous - ensemble de tumeurs affiche une expression élevée alors que les gènes EMT ne sont que faiblement exprimés. L’expression semble alors associée à une hypométhylation du gène de la Cx43. La co - expression de Cx43 et de ces gènes EMT est également observée dans les cancers de d’autres tissus ainsi que dans les lignées cellulaires de divers tissus.

Ces résultats démontrent que la co - expression de Cx43 et des gènes EMT est un phénomène observé dans plusieurs cancers. La littérature rapporte qu’un bon nombre de ces gènes sont exprimés : 1) dans les fibroblaste du stroma activé; 2) lors de l’EMT survenant dans les cellules cancéreuses; 3) sous l’effet de la commu- nication croisée entre l’épithélium et le stroma lors de la progression du cancer. L’expression de Cx43 avec les gènes EMT témoigne potentiellement à la fois de l’activation du stroma, de la transition EMT dans les cellules tumorales et de la communication croisée entre les deux compartiments. Ces résultats suggèrent également que chaque sous - type de cancer du sein représente un contexte molécu- laire différent dans lequel le rôle et la régulation de Cx43 divergent substantiellement.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 24 déc. 2017 17:58
Dernière modification: 24 déc. 2017 17:58
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6611

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice