Dépôt numérique
RECHERCHER

Hydrocarbures, métaux et minéraux : prix mondiaux et régions du Québec (résultats d'un MEGC)

Lemelin, André; Robichaud, Véronique . Hydrocarbures, métaux et minéraux : prix mondiaux et régions du Québec (résultats d'un MEGC) In: 56e Congrès annuel de la Société canadienne de science économique, 11-13 mai 2016, Québec.

[img]
Prévisualisation
PDF
Disponible sous licence Creative Commons Attribution Non-commercial No Derivatives.

Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Les auteurs ont développé un modèle d’équilibre général calculable (MEGC) du Québec dans son ensemble, basé sur une nouvelle matrice de comptabilité sociale (MCS) de 2011, relativement détaillée. À partir de la MCS du Québec dans son ensemble, ils ont ensuite construit une MCS multirégionale en exploitant notamment les données régionales produites par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), particulièrement les estimations du PIB par région et par industrie. Les deux MCS se distinguent par l’attention qui a été portée à concevoir leur structure, puis à chiffrer ses éléments à partir de données publiques, complétées à l’aide de diverses sources d’information, d’hypothèses de proportionnalité et d’ajustements bi-proportionnels (technique RAS), sous contrainte des identités comptables et des données repères. Le Québec est découpé en 16 régions analytiques : la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, subdivisée en trois (Montréal, Laval, reste de la RMR); les 5 autres RMR au Québec; 6 autres régions analytiques dites « péri-métropolitaines », constituées des parties hors RMR de la ou des régions administratives (RA) dont une partie du territoire est commun avec la RMR; enfin, deux régions périphériques, Reste du Nord et Est. Des flux d’échanges interrégionaux ont été générés au moyen d’un modèle gravitaire à partir des soldes régionaux production–demande intérieure. Le modèle multirégional élaboré sur la base de cette MCS, MEGBEC, est unique au Québec. C’est un modèle dynamique séquentiel inspiré du modèle PEP-1-t, qui a été considérablement remanié pour exploiter pleinement la richesse des données disponibles et l’adapter à la structure particulière de l’économie québécoise. Le modèle MEGBEC est utilisé ici pour simuler l’impact sur les régions du Québec de la chute des prix mondiaux des hydrocarbures et des métaux et minéraux. Les résultats montrent que la baisse des prix du pétrole a un effet positif et diffus sur l’économie québécoise, alors que celle des métaux et minéraux est globalement négatif et frappe plus durement les régions où sont concentrées les mines et l’industrie de première transformation des métaux. Dans le scénario retenu, la combinaison des deux chocs a un impact global légèrement positif, mais négatif dans les régions qui sont dépendantes des prix des métaux et minéraux.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 06 nov. 2017 19:19
Dernière modification: 06 nov. 2017 19:19
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6478

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice