Dépôt numérique
RECHERCHER

TLRs endosomaux: la voie utilisée par L. donovani pour induire l’activation polyclonale des cellules B

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Silva-Barrios, Sasha; Smans, Mélina; Qureshi, Salman; Fritz, Jorg; Descoteaux, Albert; Stäger, Simona . TLRs endosomaux: la voie utilisée par L. donovani pour induire l’activation polyclonale des cellules B In: 9e édition, Congrès Armand-Frappier 2015, 12-14 novembre 2015, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (164kB) | Prévisualisation

Résumé

Le parasite Leishmania donovani, agent responsable de la leishmaniose viscérale (LV), est connu pour induire l'activation polyclonale des lymphocytes B et l’hypergammaglobulinémie. Il est bien connu que l’activation des cellules B par le parasite a un effet négatif sur l'infection; les souris déficientes en cellules B sont très résistantes à la LV. Récemment, nous avons montré que l'activation des cellules B par L. donovani est induite par la production d'IL-10, ce qui inhibe partiellement les réponses protectrices des cellules T. Le mécanisme par lequel Leishmania active les cellules B est encore inconnu. Ici, nous caractérisons l'interaction entre les amastigotes de L. donovani et des cellules B et étudions les voies d'activation déclenchées par le parasite. Nous avons trouvé que lors de l'exposition à L. donovani, les cellules B forment des agrégats et sont capables de retenir des parasites à leur surface. Cette interaction induit l'expression de cytokines pro-inflammatoires, d’interféron de type I et d'IL-10. Nous avons confirmé que lors de l'exposition à L. donovani l'expression des cytokines est complètement absente dans les cellules B des souris déficientes de IFNAR ou Unc93b1 in vitro et in vivo, ce qui suggère que les TLRs endosomaux sont déclenchés par le parasite et requis pour l'activation des cellules B. Finalement, nous démontrons que l'activation des TLRs endosomaux est l'un des principaux mécanismes par lequel L. donovani active les cellules B et joue un rôle important dans la régulation des réponses des lymphocytes T et la suppression de l'immunité anti-leishmania.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 29 déc. 2017 21:25
Dernière modification: 29 déc. 2017 21:25
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6389

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice