Dépôt numérique
RECHERCHER

Système mélatonine: expression placentaire au cours de la grossesse et rôle dans la différenciation du trophoblaste villeux

Soliman, Ahmed; Lacasse, Andrée-Anne; Lanoix, Dave; Vaillancourt, Cathy . Système mélatonine: expression placentaire au cours de la grossesse et rôle dans la différenciation du trophoblaste villeux In: 8e édition, Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (179kB) | Prévisualisation

Résumé

Le rôle de la mélatonine dans le déroulement de la grossesse et le développement du foetus a fait l'objet de plusieurs études. Cependant, la fonction de la mélatonine et de ses récepteurs dans le placenta humain reste encore peu connus. Notre laboratoire a montré que le trophoblaste villeux humain, ainsi que différentes lignées cellulaires trophoblastiques, expriment les récepteurs de la mélatonine (MT1, MT2) et ses enzymes de synthèse (AANAT et HIOMT), par contre le rôle de la mélatonine et de ses récepteurs dans ces cellules demeure peu étudié. Le but de cette étude est de déterminer l’expression du système mélatonine au cours de la grossesse et son rôle dans le développement (différenciation) du trophoblaste villeux. Le système mélatonine placentaire (MT1, MT2 et AANAT et HIOMT) est exprimé dans le tissus placentaire à tous les trimestres de a grossesse. L’expression maximale de AANAT et HIOMT est observée au 3e trimestre de la grossesse. Le récepteur MT1 est significativement plus exprimé au 1er trimestre par rapport au 2e et 3e trimestre de la grossesse tandis que l’expression de MT2 ne varie pas. Dans les primocultures de trophoblaste villeux de grossesse normal à terme, on observe une augmentation de l’expression du récepteur MT1 au cours de la différenciation des cytotrophoblastes villeux en syncytiotrophoblaste alors que l’expression du récepteur MT2 diminue. La mélatonine augmente la fusion du cytotrophoblaste villeux en syncytiotrophoblaste ainsi que la production de l’hormone gonadotrophine chorionique (hCG) via une action médiée par les récepteurs MT1 et MT2. L’ensemble de ces résultats suggèrent un rôle paracrine et autocrine important de la mélatonine, et de ses récepteurs, dans le développement et la fonction placentaire.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 29 déc. 2017 21:34
Dernière modification: 29 déc. 2017 21:34
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6226

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice