Dépôt numérique
RECHERCHER

Les adjuvants Proteosome et Protollin induisent une protection indépendante de l’IL-17A et de l’IL-17F

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Bélanger, Benoît; Plante, Martin; Burt, David S.; Daniel, Claude . Les adjuvants Proteosome et Protollin induisent une protection indépendante de l’IL-17A et de l’IL-17F In: 8e édition, Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford (Québec).

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (170kB) | Prévisualisation

Résumé

L’immunisation par les voies respiratoires est une stratégie alternative pour améliorer l’efficacité des vaccins traditionnels. À cet effet, la vaccination par la voie intranasale, avec les adjuvants Proteosome et Protollin, a été utilisée dans plusieurs études animales ainsi que lors d’essais cliniques et elle a démontré qu’elle induisait une immunité systémique et mucosale protectrice. Les adjuvants Proteosome et Protollin sont formés à partir d’extraits protéiques de la membrane externe (OMP) de Neisseria meningitidis. Le but de cette étude est de caractériser la réponse immunitaire adaptative induite par les adjuvants Proteosome associés avec l’hémagglutinine (HA) du virus de l’influenza A/H1N1/New caledonia/20/99 et par Protollin coadministrés avec HA en utilisant un modèle murin d’immunisation intranasale. Nous avons démontré que les souris BALB/c immunisées avec les adjuvants Proteosome et Protollin développent principalement une réponse cellulaire de type Th17 dans les poumons. De plus, les souris immunisées avec Protollin ont été protégées suite une infection expérimentale avec le virus de l’influenza A/New Cal/20/99 adapté à la souris. Étonnamment, les souris déficientes en IL-17A (IL-17A-/-) immunisées avec Protollin et Proteosome étaient protégées. Cette protection accrue chez les souris IL-17A-/- corrèle avec une réplication plus faible du virus et une expression génique plus élevée d’IL-17F en comparaison aux souris BALB/c, et ce principalement chez les souris immunisées avec Proteosome. Tout comme chez les souris IL-17A-/-, les souris déficientes en IL-17A/F-/- immunisées avec Proteosome et Protollin ont aussi été protégées. En conclusion, les adjuvants Proteosome et Protollin induisent dans notre modèle expérimental des réponses adaptatives diversifiées parmi lesquels l’axe IL-17A/IL-23 constitue une composante majeure. Cependant, il semble que les cytokines IL-17A et IL-17F ne soient pas essentielles à la protection induite par les adjuvants Proteosome et Protollin. Ces cytokines pourraient toutefois avoir un rôle important dans la pathogenèse virale.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 janv. 2018 20:44
Dernière modification: 05 janv. 2018 20:44
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6167

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice