Dépôt numérique
RECHERCHER

Hyphomicrobium nitrativorans NL23 : une nouvelle espèce bactérienne isolée d’un biofilm dénitrifiant traitant l’eau salée au Biodôme de Montréal

Martineau, Christine; Vazquez, Karla; Villeneuve, Céline; Mauffrey, Florian; Vaillancourt, Cathy . Hyphomicrobium nitrativorans NL23 : une nouvelle espèce bactérienne isolée d’un biofilm dénitrifiant traitant l’eau salée au Biodôme de Montréal In: Congrès Armand-Frappier 2013, 14-16 novembre 2013, Orford.

Ce document n'est pas hébergé sur EspaceINRS.

Résumé

Bien que les bactéries du genre Hyphomicrobium présentent un potentiel biotechnologique important, très peu d’études portent sur la caractérisation d'isolats appartenant à ce genre bactérien en raison de la difficulté à travailler avec ces bactéries en laboratoire. Dans le cadre de ce projet de recherche, la souche Hyphomicrobium sp. NL23, une bactérie méthylotrophe dénitrifiante isolée du biofilm d’un bioréacteur dénitrifiant traitant l'eau salée au Biodôme de Montréal, a été caractérisée. L’appartenance de la souche NL23 au genre Hyphomicrobium a été confirmée par microscopie électronique, qui a révélé la présence d'hyphes et de prosthèques typiques du genre, et par l'analyse des lipides membranaires et des quinones respiratoires. Le suivi de courbes de croissances a permis de déterminer que la souche NL23 peut croître en conditions aérobies à des pH entre 7.0 et 9.5, des températures entre 15 et 35°C et des concentrations de NaCl entre 0 et 1.0%. Le génome de la souche NL23 a été séquencé et annoté. L'analyse du génome a permis de valider la présence de gènes codant pour les quatre types de réductases nécessaires à une dénitrification complète (napA, nirK, cnorB, nosZ) chez la souche NL23. Des essais de culture en conditions dénitrifiantes ont confirmé la capacité de la souche NL23 à réaliser toutes les étapes de la dénitrification, et ce sous différentes conditions de pH, salinité et concentration en nitrate. Bien que l'analyse du gène 16S ait indiqué une forte similarité de la souche NL23 avec la souche Hyphomicrobium zavarzinii ZV622 (99.4% d'identité), les résultats de l'hybridation ADN-ADN, les différences phénotypiques et la comparaison des génomes des deux souches ont indiqué qu'il s'agit bel et bien d'espèces différentes. Les résultats obtenus dans le cadre de cette étude ont démontré que la souche NL23 appartient à une nouvelle espèce au sein du genre Hyphomicrobium et le nom Hyphomicrobium nitrativorans a été validé. Cette étude fournit également des informations cruciales concernant la physiologie d'une bactérie versatile présentant un fort potentiel dans l'élimination des nitrates en eau salée. Ce potentiel sera exploré dans le cadre de projets futurs.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 17 sept. 2017 19:00
Dernière modification: 17 sept. 2017 19:01
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6154

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice