Dépôt numérique
RECHERCHER

Expression des récepteurs placentaires de la mélatonine au cours de la grossesse et la différenciation du trophoblaste villeux.

Lacasse, Andrée-Anne; Lanoix, Dave; Vaillancourt, Cathy . Expression des récepteurs placentaires de la mélatonine au cours de la grossesse et la différenciation du trophoblaste villeux. In: Congrès Armand-Frappier 2009, 6e édition, 5-7 novembre 2009, Bromont.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (154kB) | Prévisualisation

Résumé

La mélatonine jouerait un rôle protecteur dans les fonctions placentaires et de ce fait sur le développement foetal. Nos travaux ont démontré que le trophoblaste placentaire humain à terme synthétise de novo la mélatonine et exprime les récepteurs mélatoninergiques. À ce jour, le système mélatoninergique n’a pas été étudié au cours du développement du placenta. Nous proposons que : (1) les récepteurs de la mélatonine sont exprimés tout au long de la grossesse dans le placenta et (2) l’expression des récepteurs placentaires de la mélatonine varie au cours de la différenciation du trophoblaste villeux (fusion des cytotrophoblastes villeux mononucléés en syncytium plurinucléé). Pour vérifier ces postulats, l’expression des récepteurs de la mélatonine a été caractérisée par RT-PCR en temps réel (ARNm) et immunobuvardage de type Western (protéine). Les résultats démontrent que les récepteurs de la mélatonine (MT1, MT2 et RORα) sont exprimés (ARNm et protéine) dans les tissus placentaires provenant des 1er, 2e et 3e trimestres de la grossesse. L’ARNm des récepteurs MT2 et RORα est significativement plus exprimé dans les placentas à terme comparés au 1er et 2e trimestre de la grossesse. Les études de différenciation réalisées à l’aide de cultures primaires de cytotrophoblastes villeux isolées de placentas normaux à terme montrent une augmentation significative de l’expression de l’ARNm des récepteurs MT2 et RORα dans le syncytiotrophoblaste (jour 4 de culture) comparé aux cytotrophoblastes villeux (jour 1 de culture), tandis que l’ARNm du récepteur MT1 ne varie pas significativement. Ces résultats suggèrent que la mélatonine joue un rôle important dans la différenciation du trophoblaste villeux ainsi que dans le placenta au cours de la grossesse. La poursuite de ces travaux permettra de mieux cibler le rôle de la mélatonine et de ses récepteurs placentaires et dans la grossesse normale et pathologique, et par conséquent dans le développement foetal.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 16 sept. 2017 00:48
Dernière modification: 16 sept. 2017 00:48
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6099

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice