Dépôt numérique
RECHERCHER

Effet synergique d'huiles essentielles combinées à la nisine contre les bactéries pathogènes d'origine humaine et alimentaire

Turgis, Mélanie; Dupont, Claude; Lacroix, Monique . Effet synergique d'huiles essentielles combinées à la nisine contre les bactéries pathogènes d'origine humaine et alimentaire In: Congrès Armand-Frappier 2009, 6e édition, 5-7 novembre 2009, Bromont.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
Télécharger (160kB) | Prévisualisation

Résumé

Avec le développement des infections nosocomiales et des toxi-infections, il est nécessaire de trouver de nouvelles approches dans les traitements thérapeutiques et dans les nouvelles technologies reliées à la conservation des aliments. L'objectif de cette étude est de déterminer le potentiel antimicrobien de certains composés naturels tels que les huiles essentielles (origan, cannelle, moutarde, thym rouge, sarriette, citronnelle) combinées avec une bactériocine, la nisine, contre un large spectre de souches pathogènes provoquant des infections alimentaires ou nosocomiales. Méthodes : L'activité antimicrobienne des huiles essentielles et de la bactériocine a été déterminée dans un premier temps séparément puis en combinaison. La concentration minimale inhibitrice (CMI) de chaque composé contre les dix-huit bactéries pathogènes d’origine alimentaire et humaine, en microplaque 96 puits. La technique de l’échiquier a été utilisée pour tester la combinaison des huiles en présence de nisine contre chaque pathogène.Résultats: Une combinaison synergique en présence de nisine a été observée avec l’origan contre Enterococcus faecalis, Listeria monocytogenes, avec la cannelle contre Enterococcus faecalis et ERV, avec le thym rouge contre Enterococcus faecalis et Salmonella typhimurium, et avec la sarriette contre Salmonella enterica. En revanche, la combinaison nisine-cannelle a montré un effet additif contre la majorité des bactéries telles que Listeria monocytogenes, Pseudomonas aeruginosa FKS4A et FKS7M, pseudomonas putida, Staphylococcus aureus, MRSA, et Stenotrophomonas malophilia. D’autre part, les combinaisons nisine-origan et nisine-cannelle ont démontré un effet antagoniste contre Bacillus, et la combinaison, de même que nisine-moutarde contre MRSA et nisine-thym rouge contre Pseudomonas putida.Conclusion: Une grande partie des huiles essentielles ont présenté une activité inhibitrice significativement plus élevée contre les pathogènes alimentaires et nosocomiaux lorsque combinées à la nisine, avec un effet synergique ou additif.

Impact de l'étude : Cette étude montre le potentiel antimicrobien des composés naturels utilisés en combinaison afin de mieux contrôler les pathogènes.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 15 sept. 2017 04:00
Dernière modification: 15 sept. 2017 04:00
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6066

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice