Dépôt numérique
RECHERCHER

Étude du rôle de la protéine p56dok dans la signalisation cellulaire chez le lymphocyte T

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Boulay, Iohann; Duplay, Pascale . Étude du rôle de la protéine p56dok dans la signalisation cellulaire chez le lymphocyte T In: 3e édition, Congrès INRS-Institut Armand Frappier 2003, 6-8 novembre 2003, Stoneham (Québec).

[img] HTML - Version publiée
Télécharger (5kB)

Résumé

La modulation de l'activité lymphocytaire est exercée par l'intermédiaire de multiples cascades de signalisation impliquant une grande variété de molécules. Parmi celles-ci, des protéines de types adaptatrices jouent un rôle central dans le regroupement de molécules de signalisation à leur site d'action. La protéine p56dok (Dok-2, Dok-R) appartient à une nouvelle famille de protéines adaptatrices regroupées sous le nom de DOK (Downstream of tyrosine kinase). La phosphorylation nécessaire aux fonctions de cette protéine est observée suite à l'engagement de divers récepteurs dont le co-récepteur CD2 chez le lymphocyte T. De nombreuses études à l'intérieur de différents systèmes ont démontré l'implication de p56dok dans la régulation négative de certaines voies d'activation cellulaire. Entre autres, l'association avec la protéine inhibitrice RasGAP contribue à l'inhibition de la voie d'activation de Ras(p21ras).

La structure caractéristique de p56dok nous renseigne sur le mode d'action possible employé par cette protéine à l'intérieur de la cellule. Elle contient en N-terminal un domaine d'homologie pleckstrin (PH), suivi d'un domaine central de liaison à des phosphotyrosines (PTB) puis d'une portion C-terminale riche en résidus tyrosine et proline. Différentes versions mutantes de la protéine ont été générées: délétion du domaine PH, mutations de résidus arginine possiblement critiques aux fonctions du PTB et mutations de différents résidus tyrosine ciblés comme étant important pour le recrutement des partenaires d'association de p56dok. Ces outils nous ont permis, suite à la stimulation du récepteur CD2, d'étudier l'impact des modifications apportées sur la phosphorylation de la protéine, son association à d'autres molécules ainsi que sur ses fonctions inhibitrices dans la voie des MAPkinases.

L'étude du fonctionnement et du rôle de p56dok dans la signalisation cellulaire chez le lymphocyte T est cruciale à la compréhension des mécanismes employés pour ramener la cellule T activé à son niveau d'activation basale et éviter ainsi tout désordres de type auto-immuns ou tumoraux.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Présentation par affiche
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 05 janv. 2018 20:59
Dernière modification: 05 janv. 2018 20:59
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6021

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice