Dépôt numérique
RECHERCHER

Modélisation du récepteur de l'urotensine-II humaine (GPR14) basée sur l'étude par RMN de ces domaines structuraux.

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Boivin, Stéphane; Fournier, Alain . Modélisation du récepteur de l'urotensine-II humaine (GPR14) basée sur l'étude par RMN de ces domaines structuraux. In: 3e édition, Congrès INRS-Institut Armand Frappier 2003, 6-8 novembre 2003, Stoneham.

[img] HTML - Version publiée
Télécharger (4kB)

Résumé

Les récepteurs à 7 passages transmembranaires couplés aux protéines G (GPCRs) constituent, par leur complexité et leur diversité, une cible intéressante pour le développement d'outils pharmacologiques. L'élucidation de leur structure tridimensionnelle est essentielle à une meilleure compréhension de leur mécanisme d'activation. Cependant, la modélisation des GPCRs demeure encore très difficile par cristallographie à cause de leur faible solubilité. Cependant, une nouvelle approche permet maintenant de modéliser par RMN de grosses protéines en évaluant celles-ci par segments individuels sous forme de domaines structuraux: boucles intra- et extra- cellulaires et/ou segments transmembranaires. Par la suite, chacun de ces domaines peut être intégré à des algorithmes informatisés afin de reconstruire un modèle entier de la protéine. La validité de cette approche a été démontrée par une étude comparative qui a mis en évidence que les structures des boucles extracellulaires de la rhodopsine, déterminées par RMN, sont très similaires à celles observées par cristallographie de la protéine native. Cette méthodologie offre ainsi une alternative très intéressante pour l'étude structurale des GPCRs tel que le GPR14, le récepteur du plus puissant agent vasoactif soit l'urotensine-II (U-II). Récemment découvert chez l'humain, le GPR14 est fortement suspecté de participer à certaines maladies du système cardiovasculaire humain dont l'hypertension.

Notre projet vise donc à caractériser par RMN l'arrangement tridimensionnel des domaines du GPR14 qui sont reconnus ou susceptibles d'interagir avec l'urotensine-1I afin de mettre en évidence des caractéristiques structurales permettant les phénomènes de reconnaissance et d'activation relatifs à U-II. Cette étude permettra d'obtenir le premier modèle tridimensionnel du complexe U-II- GPR14 humain. L'élucidation de la structure tridimensionnelle du GPR14 serait un atout majeur pour le développement et/ou le raffinement d'outils phamlacologiques destinés à l'étude du système cardiovasculaire. Elle contribuera également à une meilleure compréhension globale des GPCRs qui demeurent à ce jour peu caractérisés avec précision.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Informations complémentaires: Affiche scientifique
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 03 avr. 2018 15:38
Dernière modification: 03 avr. 2018 15:38
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6011

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice