Dépôt numérique
RECHERCHER

Patrimonialisation et "marchandisation" des quartiers anciens : le cas de Los Sapos à Puebla (Mexique).

Guerrero-Lozano, Jorge (2000). Patrimonialisation et "marchandisation" des quartiers anciens : le cas de Los Sapos à Puebla (Mexique). Thèse. Montréal, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Doctorat en études urbaines, 327 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB) | Prévisualisation

Résumé

Aujourd'hui, plus d'une centaine de villes font partie de la liste du patrimoine mondial de I'UNESCO. Ces villes doivent composer avec des politiques locales qui concernent les espaces anciens et avec une politique internationale qui est le résultat de divers accords signés par de multiples pays. Ces villes ont été l'objet de processus de définition patrimoniale, donc de patrimonialisation. Le but de la présente thèse est de contribuer à l'analyse des changements sociospatiaux qui transforment les quartiers anciens en contexte de patrimonialisation. Notre objet d'étude est le centre historique de la ville de Puebla, qui fait partie de la liste du patrimoine mondial de I'UNESCO. Plus précisément, nous examinons le cas d'un de ses quartiers anciens : Los Sapos. Cette thèse analyse un double processus : la patrimonialisation qui prend place dans cette ville ainsi que les transformations effectuées par les résidants et commerçants. La période couverte par notre étude s'échelonne sur trente ans. Différents modes de collecte de données ont été utilisés pour faire l'histoire de ce quartier dans une perspective ethnologique (observation participante, analyse documentaire, entretiens, sondage). Toutefois, les entretiens constituent notre principale source de données. Une quarantaine d'entretiens approfondis ont été réalisés avec des résidants et des commerçants. Les résultats de la recherche permettent de conclure à une solidarité d'effets qui lie les transformations résultant des stratégies des habitants et le processus de patrimonialisation. De même, la recherche met en évidence les effets pervers du processus de patrimonialisation. On assiste a une homogénéisation dans la production de I'espace ancien réhabilité. Le quartier devient un produit culturel à consommer, une « marchandise » à caractère touristique. L'activité commerciale l'emporte sur l'habitation.

Type de document: Thèse
Directeur de mémoire/thèse: Germain, Annick
Mots-clés libres: Patrimoine; quartier ancien; patrimonialisation; transformation; effet; recyclage; marchandisation; appropriation de l'espace urbain; centre-ville; sauvegarde; mise en valeur; représentation; résidant; commerçant; quartier Los Sapos; Puebla; Mexique.
Centre: Centre Urbanisation Culture Société
Date de dépôt: 28 juin 2012 16:37
Dernière modification: 20 juill. 2015 12:52
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/6

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice