Dépôt numérique
RECHERCHER

Dok-1: régulateur des signaux induits suite à l’activation du lymphocyte T

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Saba, Ingrid; Roger, Joanne; Duplay, Pascale . Dok-1: régulateur des signaux induits suite à l’activation du lymphocyte T In: 3e édition, Congrès INRS-Institut Armand Frappier 2003, 6-8 Novembre 2003, Stoneham (Québec).

[img] HTML - Version publiée
Télécharger (4kB)

Résumé

Le lymphocyte T requière deux signaux afin d’être activé. Le premier est généré par le TCR et le second signal d’activation est fourni par des récepteurs de co-stimulation comme CD28. Suite à sa stimulation, le lymphocyte T doit retrouver son niveau basal d’activation. Ce sont les régulateurs négatifs qui se chargent de la terminaison de la réponse et qui assurent une régulation du niveau d’activation de la cellule. Dok-1 est une molécule adaptatrice qui agit comme régulateur négatif d’activation dans plusieurs systèmes. Afin de mieux caractériser le rôle de Dok-1 dans la régulation de l’activation du lymphocyte T, nous avons généré des souris transgéniques qui surexpriment différents niveaux de la protéine sous le contrôle du promoteur Lck distal. Ce promoteur permet l’expression de Dok-1 dans les lymphocytes T matures. Nous nous sommes également servis du promoteur hCD2 pour générer des souris qui surexpriment Dok-1 dans les lymphocytes T immatures et matures afin d’étudier le rôle de Dok-1 dans le développement des cellules T. Avec cet outil de travail, nous montrons pour la première fois que Dok-1 est phosphorylée dans les lymphocytes T murins suite à leur stimulation par CD28. De plus, nous observons une nette réduction de la cellularité du thymus et de la rate des souris qui expriment Dok-1 sous le contrôle de hCD2 comparativement aux souris de type sauvage. Par cytométrie en flux, nous remarquons un arrêt dans la maturation des thymocytes au stade DN (CD4-CD8-)/ DP (CD4+CD8+), et ce, de façon dépendante du niveau d’expression de Dok-1. L’expression du transgène sous le contrôle du promoteur hCD2 se fait au stade DN2 (CD44+CD25+)/DN3(CD44-CD25+). Il est donc possible que Dok-1 agisse comme régulateur négatif de la signalisation induite par le pré-TCR, exprimé au stade DN2/DN3. Une analyse plus approfondie nous permettra de mieux comprendre le rôle de Dok-1 dans la modulation des signaux induits lors de l’activation du lymphocyte T dans des conditions dépendante et indépendante de CD28. À long terme, la caractérisation des régulateurs négatifs d’activation nous offre la possibilité de les cibler pour divers traitements notamment dans le cas de maladies autoimmunes.

Type de document: Document issu d'une conférence ou d'un atelier
Mots-clés libres: -
Centre: Centre INRS-Institut Armand Frappier
Date de dépôt: 23 avr. 2018 19:46
Dernière modification: 23 avr. 2018 19:46
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/5967

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice