Dépôt numérique
RECHERCHER

Contribution en vue du réaménagement intégré multifonctionnel du tronçon des îlets (prise d'eau) de la rivière Montmorency.

Percheron, Ambroise (2006). Contribution en vue du réaménagement intégré multifonctionnel du tronçon des îlets (prise d'eau) de la rivière Montmorency. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 165 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (50MB) | Prévisualisation

Résumé

La rivière Montmorency et son bassin versant font l'objet d'une gestion intégrée inscrite dans le cadre de la Politique nationale de l'eau. Ce principe de gestion multisectorielle de la ressource qui vise la conciliation et la polyvalence des usages est, dans cette recherche, décliné à l'échelle réduite d'un tronçon dans un contexte de restructuration de la station de prélèvement en eau potable des Îlets située dans le secteur des Trois-Saults de la rivière. La réhabilitation hydraulique du tronçon, dont la principale intervention est liée à la réouverture d'un ancien bras secondaire (dit «fossé de ceinture ») servant actuellement de réserve stratégique pour la prise d'eau, doit assurer la conciliation des différents enjeux du bassin et du tronçon; ceux-ci sont la sécurité par rapport aux aléas naturels, la protection de l'environnement ainsi que l'accessibilité au public, soit ceux identifiés au Plan directeur de l'eau préparé par le Conseil de Bassin de la Rivière Montmorency (CBRM). Les outils de simulation hydrodynamique facilitent la prévision des conditions hydrauliques dans ce bras de rivière dans l'hypothèse de l'arasement des digues qui le ferment à l'amont et à l'aval. Habituellement utilisée à des fins de caractérisation du milieu, notamment pour les courants et les niveaux d'eau, la modélisation est le moyen favorisé pour l'analyse préliminaire des conséquences d'un tel projet, le dimensionnement et la prévention des impacts les plus néfastes. Les conséquences principales de l'ouverture du fossé de ceinture sont une diminution légère des niveaux d'eau en crue dans le cours principal de la rivière en amont, toutefois insuffisante pour réduire les risques d'inondations pour les résidences vulnérables aux débordements du Rigalet. En revanche, à l'aide d'aménagements localisés et adaptés, la bonne qualité potentielle des habitats aquatiques peut être assez facilement optimisée. Les phases biologiques de fraie et d'alimentation des juvéniles de l'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) peuvent donc être favorisées dans le secteur. Les aménagements proposés considèrent également le maintien de l'infrastructure principale existante (bassins) dans le cas d'épisodes de crue centennale.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Leclerc, Michel
Mots-clés libres: prise d'eau; réaménagment; habitat; aquatique; hydrodynamique; érosion; omble fontaine; bassin versant; rivière; Montmorency
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 20 nov. 2012 18:59
Dernière modification: 17 mars 2016 14:00
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/433

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice