Dépôt numérique
RECHERCHER

La télédétection comme source de données pour le modèle de simulation agroenvironnemental AnnAGNPS.

Dolbec, Jean-François (2005). La télédétection comme source de données pour le modèle de simulation agroenvironnemental AnnAGNPS. Mémoire. Québec, Université du Québec, Institut national de la recherche scientifique, Maîtrise en sciences de l'eau, 213 p.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB) | Prévisualisation

Résumé

L'intensification de l'agriculture observée durant ces dernières années au Québec a entrainé des problèmes de pollution diffuse majeurs à la grandeur du territoire agricole. Les effets négatifs de cette forme de pollution se sont éventuellement fait sentir sur les cours d'eau sillonnant les terres affectées de plusieurs régions du Québec. La dégradation de la qualité de l'eau de ces rivières a des répercussions graves sur la qualité et la diversité de la faune et de la flore aquatique. Dans la région de Chaudières-Appalaches, la rivière Boyer, un cours d'eau où la pollution diffuse a été observée, confirme malheureusement le caractère préoccupant de cette pollution. La Boyer a effectivement été abandonnée par la majorité de sa population d'éperlans arc-en-ciel ainsi que plusieurs autres espèces de poisson. Dans le but de mieux comprendre les phénomènes liés à la pollution diffuse d'origine agricole, les modèles de simulation agroenvironnementaux constituent des outils puissants et efficaces. Pour cette raison, l'INRS-ETE a utilisé le modèle AnnAGNPS sur le bassin versant de la rivière Boyer et un de ses sous-bassins: la Boyer Nord. Ce projet de maîtrise a pour objectif principal d'évaluer les capacités de la télédétection pour identifier l'occupation du sol dans le but d'alimenter le modèle de simulation agroenvironnemental AnnAGNPS sur le bassin versant de la Boyer Nord. Il s'agit d'examiner la pertinence du recours à la télédétection pour obtenir des intrants servant au modèle lesquels sont obtenus traditionnellement par d'autres moyens (entrevues auprès des agriculteurs). Pour ce faire, deux sources d'images sont comparées, soit celles provenant du capteur ASTER de Terra et celles acquises par le capteur ETM+ du satellite Landsat-7. De plus, deux méthodes de classification d'images sont analysées, à savoir la méthode de classification floue par objet et la méthode du maximum de vraisemblance. Par la suite, le développement d'un protocole géomatique permet le transfert des données classifiées vers le modèle. Enfin, les sorties des simulations sont formatées afin de pouvoir les visualiser et les consulter dans un environnement SIG. De cette façon, les résultats des simulations sont géoréférencés sur l'ensemble du bassin versant de la Boyer Nord ce qui en facilite leur analyse. Les résultats obtenus démontrent que la télédétection constitue une alternative intéressante et prometteuse aux enquêtes terrain afin d'identifier l'occupation du sol sur le bassin versant de la Boyer Nord. Il faut cependant tenir compte de certaines contraintes. L'utilisation du capteur ASTER semble justifiée et comparable à l'emploi du capteur Landsat-7 ETM+ dans un contexte d'identification de l'occupation du sol d'un territoire à vocation agricole. Finalement, la recherche a révélé que la méthode de classification floue par objet s'avère efficiente et puissante par rapport à la méthode du maximum de vraisemblance.

Type de document: Mémoire
Directeur de mémoire/thèse: Cluis, Daniel
Co-directeurs de mémoire/thèse: Bonn, Ferdinand
Mots-clés libres: télédétection; modélisation agroenvironnementale; AnnAGNPS; Landsat; ASTER; rivière Boyer
Centre: Centre Eau Terre Environnement
Date de dépôt: 08 nov. 2012 19:31
Dernière modification: 17 nov. 2015 18:58
URI: http://espace.inrs.ca/id/eprint/402

Actions (Identification requise)

Modifier la notice Modifier la notice